On ne vit qu'une fois

Publié le 14 Janvier 2016

On ne vit qu'une fois

Je sais, je peux me tromper, mais je tenais à vous parler d'une partie de ma personnalité pour voir si beaucoup d'entre vous me comprennent ou si vous me trouvez complètement maboule. Juste histoire de savoir par contre, car je ne changerai pas en conséquence :p

Je le dis assez souvent et je ne pense pas avoir beaucoup changé, je suis quelqu'un de très solitaire, très réservée, et qui a besoin d'un minimum d'espace vital entre moi et les autres. Quand je dis "les autres" je parle des personnes en dehors de ma petite famille (mon mari et les kids) et ma famille (mes parents, frère, sœur et neveux). Je n'aime ni les réunions de famille (famille élargie j'entends), ni la foule, ni les événements où je serai obligée de parler, d'engager la conversation ...

L'affaire se corse quand il s'agit de ma belle famille ! Mon mari est tout le contraire de moi. Il aime les réunions qui s'éternisent, sa famille ne rate aucune occasion pour organiser une fête. Moi, çà me barbe ! Mais d'une force !!!

Du coup, je déplore que ce sujet soit devenu un sujet sensible dans notre couple. Je veux bien faire des efforts pour quelques rencontres, mais je ne comprends ni ne veux comprendre l'intérêt de se rencontrer plusieurs fois dans l'année. J'ai comme principe que je ne vis qu'une fois, et qu'autant que possible, je souhaite que cette vie soit une vie de plaisir et de joie, et non une vie d'obligations. Il ne comprend pas. Je ne comprends pas pourquoi il ne comprend pas. Et c'est devenu un cercle vicieux, un sujet qui tourne en boucle, mais qui commence à faire mal.

Je ne comprends pas non plus qu'un sujet concernant des personnes en dehors de notre ménage soit devenu un problème dudit ménage ! Choc de culture, choc de générations (mon mari est beaucoup plus âgé que moi). Mais çà commence à bien faire ! Et chacun ne veut lâcher, ce qui est désolant !

Vous avez connu ou connaissez ce genre de problème dans votre couple ? Ou est-ce juste nous ? Et la grande question que je me pose, c'est si le sujet est un vrai sujet de couple, ou s'agit-il juste d'un caprice de deux adultes se comportant comme des gamins et qui ne veut pas avoir tort ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Mido. 15/01/2016 22:04

L'important c'est que tu fasses plaisir sans te forcer ou que ça devienne une contrainte! C'est marrant, je te vois plus comme mon chéri et moi comme ton mari!

petite yaye 14/01/2016 15:30

Je mettais ce décalage entre mon mari et moi dans la case "différences culturelles", mais à lire les commentaires je me rends compte que ça va au-delà. Je peux aimer voir du monde, rencontrer de nouvelles personnes, mais parfois, je n'ai juste pas envie et les personnes qu'ils côtoient n' m'intéressent pas. Du coup je n'impose plus à mon mari mes sorties, mes amis, ceux qui font partie de "ma" famille (amicale) mais pas de la sienne, je n'ai plus de disputes avec lui sur ce sujet, mais une sensation un peu désagréable que l'on est de moins en moins proche, que l'on partage de moins en moins de choses, amis, goûts, envies communs :-(

Corinne (Couleur Café) 14/01/2016 13:14

Même si je suis solitaire, c'est clair que j'accepte volontiers quand il s'agit de personnes que j'apprécie. J'ai justement oublié de préciser que, exactement comme indiqué par Sophie ci-dessous, assister à certaines réunions du côté de mon mari représente vraiment un énorme sacrifice pour moi. J'y reviens déprimée pour avoir passé des heures à subir les piques de certains, à supporter les remarques d'autres, et à me demander ce que je fais là ! C'est pourquoi je lui en veux de ne pas comprendre mes refus, alors qu'il en connait pertinemment les raisons.

Sophie 14/01/2016 12:41

J'ai connu ce problème comme toi. La différence c'est que j'aime les réunions les repas qui le s'éternisent mais seulement avec les gens que j'apprécie et ce n'était pas le cas pour ma belle-famille. C'était à chaque fois, un effort , un sacrifice de ma part. Souvent j'en revenais en larmes, ayant retenu mes nerfs durant des heures.
Résultat:: ce fut un des points majeurs de discorde dans mon couple et une des raisons de mon divorce (meme si il y en avait beaucoup d'autres). J'en ai eu assez de me sacrifier et de faire des efforts, je n'en pouvais plus, j'avais l'impression de gâcher des heures de ma vie.

marie kléber 14/01/2016 12:26

Comme Rachel j'aime les réunions de famille, avec des personnes que j'apprécie. Je passe toujours un bon moment. Même si je suis quelqu'un de très solitaire.
Je sais que pour certains ces réunions valent de l'or et que c'est aussi une façon de montrer du respect par rapport à la famille. Une fois qu'on est marié, je pense que la famille de chacun des époux fait partie de "la famille au sens plus large". Et c'est souvent pour cela que ça crée des problèmes chez l'un, ou l'autre ou les deux.
Si déjà tu participes à quelques réunions avec ta belle famille, c'est aussi peut-être à ton mari de comprendre que tu fais un effort et que t'en demandé davantage est un peu trop. C'est juste des idées. Bises Corinne.