Prendre de la hauteur

Publié le 2 Mars 2016

Prendre de la hauteur

C'est autant une qualité qu'un défaut chez moi, j'ai toujours été cash, je ne dissimule pas, je ne suis pas hypocrite, je dis aux gens ce que je pense d'eux. C'est une qualité car dans leur grande majorité, les gens de mon entourage savent très vite à quoi s'en tenir avec moi, il n'y a pas de non-dit, il n'y a pas de flou. Çà peut aussi être un défaut dans la mesure où je manque souvent de tact, et certains peuvent se servir de cette faille pour m'atteindre.

Du fait de ce caractère, je me suis retrouvé à plusieurs reprises en train de répondre au coup par coup et du tac au tac aux attaques dont je suis l'objet. Parfois, c'est bien, d'autres fois, çà donne de moi une image d'immaturité et d'impulsivité qui ne me sont pas toujours favorable.

Pendant des années donc, j'ai oscillé entre la satisfaction d'avoir su quoi dire au moment où il le fallait, d'avoir donné du fil à retordre à certaines personnes qui me sont hostiles, d'avoir su gardé ma dignité en remettant certains à leur (minable) place, et certaines fois, le doute qui me taraude en me disant si c'était la meilleure façon de faire, de répondre, de réagir.

Réagir ! Justement, au fur et à mesure, je me disais que je réagis souvent, mais est-ce toujours bon ?

J'ai remarqué ces derniers temps que je suis devenue plus patiente, plus calme, plus tolérante, plus posée, plus réfléchie, plus stratège également, plus diplomate. Je me suis rendu compte que tout çà est venu avec l'âge. Au fur et à mesure, on gagne en maturité, on trouve naturellement sa place, mais surtout on prend de la hauteur, on voit les choses d'un œil nouveau.

J'aime ce sentiment qui me fait grandir. J'aime ce respect qu'on m'accorde sans que j'aie besoin de me battre pour le mériter. Bref, j'aime avancer en âge et en maturité.

Avez-vous ressenti le même sentiment à un moment où à un autre de votre vie ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Miettes de vie 03/03/2016 02:26

Je suis pareille lol Ca m'est arrivée de me retrouver dans des situations assez cocasse a cause de ma répartie mais bon ça a aussi des avantages de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Après j'apprend aussi à me controler mais dur dur de cacher cette répartie tac o tac que j'ai.

rideerieuse 02/03/2016 14:57

A n'importe quel âge, j'ai toujours dit ce que je pensais, sans baisser les yeux, sans peur. En vieillissant, je parle moins cash, je mets plus les formes et je fais passer les choses avec humour, ça fonctionne aussi.

Janachète 02/03/2016 13:13

Je dois te dire que j'ai toujours été assez réservée dans mes propos dans ma jeunesse, j'osais moins , à moins de me heurter à une attaque directe, où là je ripostait violemment .
Avec l'âge, je ne supporte plus certaines hypocrisies, ou manque d'authenticité et du coup je ne laisse pas passer .
Je ne fais plus autant de concessions qu'avant et si quelqu'un me déçoit vraiment c'est sans appel !
Ce doit être l'inverse de toi, Je n'ai plus envie de me laisser marcher sur les pieds et quelques fois je m'étonne même, car je me dis deviendrais -tu acariâtre ?
mais non juste intègre !

Pimprenelle 02/03/2016 11:10

Comme je me retrouve dans ton post à part que je suis encore trop impulsive mais c'est aussi du à mon hypersensibilité ! Il faut que j'arrive a prendre de la hauteur car souvent l'impulsivité se retourne contre toi !

Cleanettte 02/03/2016 11:02

;-) Chez moi, ça serait plutôt le phénomène inverse. Jeune, entre un tempérament calme et une bonne dose de timidité et de manque d'assurance, j'étais très souvent incapable de réagir sur le coup. Et ça me faisait rager après. Avec l'âge, j'ose, même si ça me réclame encore un petit effort, au moins je ne me laisse pas marcher sur les pieds.
Mais il y aussi des domaines comme sur le net ou j'ai appris à mesurer mes propos, à ne pas faire de critiques trop rapides et inutiles et je suis drôlement fière quand des avis un peu construits plaisent à d'autres.
J'ai une jeune collègue sans doute un peu comme toi avant qui est fière de dire qu'elle est "cash" tant pis si ça heurte. Et à l'occasion elle m'a déjà heurté ce que j'apprécie moyennement mais une fois les choses dites on sait que ça s'arrête là et on peut reprendre des relations amicales. J'aime toujours bien mieux ça que celle tout miel devant et qui va cracher dans mon dos.