Carpe diem

Publié le 29 Avril 2016

Carpe diem

La semaine prochaine s'annonce difficile pour nous. Mon mari va subir une opération, de routine certes, mais une opération quand même, de son genou suite à un accident il y a deux ans. Ce n'est pas tellement l'intervention en soi qui est difficile, c'est les risques de complication qui sont nombreuses en ce qui concerne mon mari, car il a quelque problèmes de santé assez sérieux.

Le plus difficile aussi je trouve c'est la façon avec laquelle il aborde cette intervention. Depuis quelques semaines, mon mari n'est plus que complaintes, soupirs et mine défaite. Je trouve son stress excessif et j'essaie de l'en sortir avec des histoires rigolotes, des sorties en famille, des mots de réconfort, mais rien n'y fait, il y a un mur entre lui et nous en ce moment. Il ne rit plus à nos blagues, semble être si loin de nous. Le quotidien n'a plus de prise sur son stress, il est fermé comme une huître, me laissant tout gérer, tout occupé à penser à lui et à son opération.

Je ne vais pas me plaindre, mais ce n'est pas facile de gérer le quotidien dans ces circonstances. Et comme il s'agit pour moi de tenir la barre seule, de me débrouiller seule et surtout de ne pas sombrer avec lui, je continue ce que j'essaie de faire depuis des mois à savoir rester calme en toutes circonstances, à accepter les événements que je ne peux pas changer, à faire tout ce qui est possible pour changer le cours des choses qui peuvent être changé, et surtout de profiter du jour présent.

Carpe diem.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

Corinne (Couleur Café) 29/04/2016 15:31

Merci à toutes pour vos mots gentils ! Et oui, les hommes et la maladie quoi ... ;-)

Marie L 29/04/2016 14:08

Bon courage !!!!!!

Janachète 29/04/2016 11:00

Bon courage pour ce mauvais moment à passer !
Bises !

Sophie 29/04/2016 10:02

Les hommes et la maladie quoi... :)
Bon courage pour ce passage difficile!

nathalietoutsimplement 29/04/2016 09:14

Bon courage. J'aurai une pensée pour lui et pour toi aussi.