La tente de fortune

Publié le 5 Avril 2016

La tente de fortune

Un soir, après le travail, nous sommes rentrés, épuisés par une semaine un peu lourde.

En sortant de la voiture, dans l'obscurité naissante du soir, nous voyons sur la pelouse de la maison une tente fabriquée de bric et de broc par les enfants, une tente faite de serviettes de plage et de petits draps qu'ils ont pris dans l'armoire, maintenue sommairement par de petites chaises qu'ils ont pris dans leurs chambres, et éclairée par une torche.

A l'intérieur, ils ont disposé par terre d'autres serviettes de plage et des coussins. Ils y ont passé des heures à s'inventer des histoires, à se parler entre eux, à rigoler, à réinventer le monde. Les jours suivants, ils ont refait leur tente, et bien qu'ils n'ont pas pu la reproduire comme la première fois, ils s'y sont quand même bien amusé.

Cette petite tente de fortune m'a rempli de bonheur car c'est précisément pour ce genre de jeux que je limite d'une main de fer le temps qu'ils passent devant la télé, l'ordinateur ou les tablettes. Pour qu'ils puissent s'inventer des jeux qui leur apprennent la solidarité (monter la tente n'a pas été une mince affaire selon leurs dires, mais ensemble ils y sont arrivés à bout), l'effort et la persévérance (la tente a semble-t-il été capricieuse, elle tombait en ruine pour un oui ou pour un non, et il a fallu la re-monter à chaque fois), la joie d'avoir fabriqué et inventé un jeu et le bonheur d'être ensemble.

En voyant cette tente, et d'autres jeux qu'ils s'inventent et se créent tous les jours, je suis contente de voir le résultat palpable de mes efforts pour leur faire détourner au maximum de l'écran et de la passivité qui en résulte. J'aime les voir passer leurs temps de jeux dehors, à l'air libre, les pieds nus, les cheveux au vent. J'aime voir leur teint hâlé par le soleil, les pieds pleins de sable et de poussière, leurs mains salies et les vêtements méconnaissables d'avoir été usés par les jeux.

Les voir comme çà me rappelle ma propre enfance passée dans la joie des jeux en plein air, et je suis heureuse que mes enfants puissent vivre la même chose.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les Kids

Repost 0
Commenter cet article

cleanettte 05/04/2016 16:23

;-) Pour apporte une croche à ta vision je me souviens très bien de mes premières cabanes construites avec les coussins des fauteuils en skaï de la salle alors que la télé continuait de tourner sur des émissions qui ne nous passionnaient pas.
Mes enfants ont fait de même, avec d'autres compositions plus ou moins encombrantes et ou durable et de la même façon avec un écran à disposition puisque je n'ai jamais voulu ni eu besoin de limiter.

Aileza 05/04/2016 15:18

Développer la créativité et l'inventivité de nos enfants, il n'y a que ça de vrai. Pas facile dans ce monde ultra-connecté de préserver tout ça mais quel bonheur quand on assiste à un de ces moments d'insouciance et d'imagination débridée :)

Chhericoco 05/04/2016 11:33

C'est vraiment que c'est une idée vraiment original qu'on voit souvent dans les films, peut être que le temps passé devant les écrans n'est pas si contre productif haha ;)

Petitgris 05/04/2016 09:37

Formidables ces jeux de plein air , tu as tellement raison de les encourager ! :) Bon mardi Bisous