La question de la cravate

Publié le 29 Juin 2017

Les députés de la France Insoumise prétendent être le "vrai peuple", pour peu que cette expression veuille dire quelque chose. J'ai même peur qu'elle clive, caricature et divise plus qu'autre chose. Ils se comportent en éternels révoltés, en éternels fâchés et insatisfaits, ce qui pousse à penser si ce systématisme est vraiment efficace et bienvenu. Ils parlent avec un langage châtié, mêlant parfois outrance et insulte, mais est-ce vraiment nécessaire ? 

Puis vient le moment d'entrer à l'Assemblée Nationale. Et comme prévisible, les députés de la France Insoumise y arrivent, les autres en insultant d'emblée leurs collègues députés, les autres sans cravate. Sans parler de ce moment inouï où dédaignant la démocratie qu'ils appellent pourtant de leurs voeux, ils refusent d'applaudir l'élection du Président de l'Assemblée Nationale.

Je ne suis pas quelqu'un de radicalement conventionnel. Je veux dire par là que je ne pense pas forcément que l'habit fait le moine, et que les codes vestimentaires suffisent à étiqueter les gens.

Par contre, pour des institutions qui méritent le respect de tous, la déférence de chacun, je suis quelqu'un d'un poil à cheval sur les principes et codes de représentation. Car précisément, les députés représentent le peuple et non leur propre personne, les personnes qui les ont élus, et c'est par respect pour eux et pour les institutions de la République, que certains ont eu la tentation de banaliser, que les députés doivent s'y présenter, y siéger en respectant, tant par les paroles, le comportement que par le code vestimentaire, irréprochables.

Donc, exactement comme je n'ai pas beaucoup apprécié que Cécile Duflot se rende à un Conseil des ministres en jean, je n'aime pas du tout l'attitude des députés de la France Insoumise, arrivant à l'Assemblée sans cravate ! Ils ne donnent pas ainsi l'image du peuple comme ils veulent démontrer, mais bien une image d'irrespect envers le peuple et les institutions.

Ils n'élèveront pas ainsi le débat, si jamais c'est possible de débattre avec eux, mais ils entretiennent cette image de rivalités et de cloisonnement, de clivage et de division qu'on ne souhaite plus vivre. 

Que pensez-vous de cette histoire de cravate ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0
Commenter cet article

Rachel 29/06/2017 15:14

L'attitude du chef de file de ce parti m'insupporte car, comme tu le soulignes si justement, il est sans cesse dans la rébellion voire la provocation pour absolument tout. A la longue, ça questionne sur sa véritable motivation....

Petitgris 29/06/2017 09:33

Je pense que le peuple qui a élu ces gens a plus le sens de l'honneur qu'eux. Ce n'est vraiment pas représenter le peuple que de paraître en débraillé. Je l'ai pris comme un mépris total pour ceux qui les ont élus ! Bon jeudi Corinne Bisous