Les réformes

Publié le 1 Septembre 2017

Quand j'entends l'avis des uns et des autres sur ces réformes du Code du travail, parfois je me dis "quel gâchis" ! Pourquoi dépenser autant d'énergie à râler, à critiquer, à manifester bientôt ? Comme dans toute chose, il y a forcément des contents et des déçus, mais dans toute chose, devrait-on se chamailler sans arrêt ? 

Pourquoi ne pas attendre de voir si çà marche ? Pourquoi tirer à boulets rouges sur quelque chose qui n'a pas encore eu le temps de commencer et de faire ses preuves ? Je trouve particulièrement de mauvaise foi que d'appeler à manifester avant même de voir ce qu'il y a dans les textes. Est-ce que ces manifestations sont la solution pour la France de prospérer ? Je ne le crois sincèrement pas. 

Je pense personnellement que nous passons trop de temps à râler et à s'invectiver au lieu de laisser le pays prendre le chemin que le Président élu et le laisser se battre, travailler, faire ses preuves ? Pourquoi agir comme des enfants gâtés qui boudent parce qu'on ne leur aurait pas donné les gâteaux qu'ils demandaient ? 

Je trouve dommage que beaucoup aient cette fâcheuse habitude de critiquer sans connaître le fond, et de condamner sans attendre de voir ce qu'il en sera. D'autant que les partenaires sociaux ont été entendus, ont pu dire leurs attentes, leurs craintes. Mais ont-ils vraiment pensé que toutes leurs demandes allaient être satisfaites ? C'est un peu puéril ! 

Qu'en pensez-vous ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société, #Humeurs

Repost 0
Commenter cet article

La fille de l'encre 04/09/2017 10:56

Personnellement, je ne laisserai pas une chance à un système qui va précariser encore un peu plus les salariés et les travailleurs.
Attendons de voir ... et une fois que les ordonnances seront passées, nous ne pourrons plus rien faire.
C'est avec des "attendons de voir" qu'on se fait enfler depuis des années par nos hommes politiques et que l'on va vers une société toujours plus inégalitaire.

Sylvie, Enfin moi 03/09/2017 21:50

Râler pour râler, un sport français
Ce qui me choque le plus c'est individualisme qui prévaut en tout. Moi d'abord le cri du coeur de la majorité des gens.
Je suis comme toi je donne une chance avant de critiquer, de toute façon nous sommes au bout du système il faut faire quelque chose
Bisous encore un bel article

Pommed'Happy 02/09/2017 17:26

Bonjour
je suis on ne peut plus d'accord. En France, il est quasi impossible de mettre en place quoique ce soit, tout le monde râle constamment, sans savoir si cela sera positif ou non. Mais voilà, chaque réforme touche plus au moins aux acquis d'untel ou untel et là : impossible. C'est tout pour soi :(
Ça m'agace royalement et l'on n'avancera jamais de cette façon

Irene 01/09/2017 15:49

Je pense que je suis en désaccord, dans le sens où les gens ne râlent pas pour râler. Il y a derrière des analyses de l'idéologie qui portent ces réformes, il y a aussi les leçons tirées de réformes similaires, en bref ce n'est pas à pile ou face : on a déjà plein d'éléments pour anticiper les conséquences que ça pourrait avoir. Ce n'est pas un mystère ou une boite noire. Cependant pour que ce soit possible d'analyser les choses de cette façon, il faut avoir un minimum de connaissance de l'histoire, des parcours des politiciens concernés et de leur parti, en bref pour savoir dans quelles logiques ça s'inscrit. De quel héritage fait partie telle ou telle réforme. Il y a encore des gens pour faire ce travail d'analyse politique et historique, mais ça devient de plus en plus compliqué. D'autant que les médias et les politiciens essaient de balayer tout ça en mettant en avant le "neuf" le "moderne" et en faisant croire que c'est de l'innovation... Cette réforme du Code du travail, on la connait, elle n'est pas neuve, ce sont les mêmes propositions qui ressortent depuis des années, certaines sont retenues sous telle forme, il y a des petites nuances, on change l'emballage, mais les logiques fondamentales, elles, restent. C'est à ça qu'il faut s'intéresser