Publié le 30 Novembre 2015

SOS Planète en détresse

On regrette toujours qu'il faille attendre une grande rencontre telle que le COP 21 avant d'agir ou réagir sur l'état critique de notre planète. Je sais qu'il y a plein d'initiatives individuelles, qui essaient de faire le maximum pour préserver l'écosystème, mais elles sont bien entendu loin d'être suffisantes face au défi gigantesque auquel l'Humanité toute entière doit faire face d'urgence.

Mais l'a-t-on assez répété ? C'est nous-mêmes qui étions à l'origine de tout ce désastre. Inutile de pointer le voisin du doigt, inutile de rendre tel ou tel pays, telle ou telle région responsable, c'est nous tous, sans exception qui faisons tout pour que notre planète meure.

Les états doivent mettre en place des mesures d'urgence, sortir des lois, réagir de façon drastique, les nombreuses associations et organisations qui sont déjà admirables de courage et d'imagination dans leurs actions continueront ces actions-là et nous sommes tous les bienvenus pour grossir les rangs, mais en tant qu'individu, il me semble que beaucoup peuvent être faits à notre minime niveau. Il faut bien entendu commencer par une prise de conscience collective et une remise en question immédiate.

En ce qui me concerne :

* je gaspille énormément d'eau quand, pour amuser les enfants, je leur propose un bain moussant, presque une fois par semaine. La baignoire est remplie à ras-bord d'eau qui sera tout simplement jetée par la suite.

* je gaspille de l'eau quand, en me brossant les dents, je laisse le robinet couler, même si parfois, il m'arrive d'aller jeter un oeil sur la petite lucarne car un sujet m'interpelle. Mais honte à moi, mes enfants m'ont demandé deux gobelets pour le brossage des dents car selon eux "il faut protéger la planète" !

* je ne trie pas mes déchets, profitant honteusement qu'ils ne font pas l'objet de règlements rigoureux à Madagascar !

* j'utilise, souvent par paresse de trouver une alternative, des objets néfastes et toxiques pour la planète

* je fais mes courses sans toujours tenir compte de ce qui est vraiment nécessaire favorisant ainsi énormément de gaspillage

J'ai vu plein de reportages qui m'ont glacé le sang ces derniers jours. Et je me suis promis de faire quelque chose, à commencer par moi-même et par chez moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 28 Novembre 2015

Bleu blanc rouge

Les parisiens rivalisaient d'imagination hier pour afficher le bleu blanc rouge lors de la journée d'hommage.

J'aime ♥

Bleu blanc rouge
Bleu blanc rouge
Bleu blanc rouge
Bleu blanc rouge
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les billets du week-end

Repost 0

Publié le 27 Novembre 2015

Thankful

Merci mon Dieu pour tout ce que Tu me donnes, de garder ma foi et ma joie intactes malgré les houles et les tempêtes, merci pour les moments merveilleux et les épreuves qui renforcent.

Merci mes enfants chéris, d'être là, preuve s'il en est que le bonheur existe. Merci pour votre sourire, merci de remplir la maison de vos rires et de vos joies d'enfants chaque jour. Merci de donner un sens à ma vie, de m'enseigner la vraie vie. Merci tout simplement d'être là, tels que vous êtes.

Merci mon cher mari, mon partenaire, mon co-pilote, mon amour, le papa de mes enfants, pour ton soutien sans faille. Merci de me supporter et de m'accepter telle que je suis. Merci pour ta bienveillance et ta gentillesse. Merci pour ton amour.

Merci mes chers parents d'être ce que vous êtes, un modèle et une source inépuisable de conseils, de soutien et d'amour. Merci pour vos prières que je sais quotidiennes, merci de nous aimer si fort, et d'être de merveilleux grands-parents pour les enfants. Je ne vous dirai jamais assez MERCI !!!!

Merci mes frère et sœur adorés d'être là, de vraies épaules dans les jours sans, compagnons de galères et merveilleux amis, compagnons de bringues et de soirées mojitos. Avec vous dans les parages, je me sens plus forte, écoutée, comprise et aidée.

Merci mes amis, ceux de la vraie vie, et ceux du blog, pour votre amitié, votre présence, vos mots et le réconfort qu'ils donnent.

A TOUS UN GRAND MERCI ET ... BON THANKSGIVING !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 26 Novembre 2015

Amoureux

Çà fait bizarre. Je ne savais pas que ce sentiment doux-amer, qui nous fait transcender de bonheur ou au contraire nous faire plier de douleur commence aussi tôt. Mon fils est amoureux, et il a 8 ans. Je sais, ce sentiment naissant n'a absolument rien à voir avec celui qui va nous rendre dingues - dans tous les sens du terme - ados et plus tard adultes. Je sais aussi que c'est encore un sentiment si plein d'innocence à ce stade, mais çà ne m'a pas empêché de sursauter quand il m'a lancé, de but en blanc, qu'il est amoureux et que sa petite copine s'appelle A.

Tout a commencé quand il y a quelques semaines, mon fils me dit qu'il doit fuir les filles à l'école car elles veulent toutes l'embrasser (troooooop chou, le bourreau des coeurs !). Çà a duré quelques semaines, puis le discours a changé. Maintenant, au détour des conversations, j'apprends que le baiser a eu lieu. Et que si pour les autres filles, c'est elles qui demandent, pour cette fille en particulier, il n'est pas si réticent que çà !

Ce n'est pas un tournant à proprement parler de sa vie d'enfant, mais c'est quand même drôle d'apprendre qu'il n'est pas réticent pour faire un petit bisou à cette A, mais que ces derniers temps, il refuse catégoriquement tout ce qui est bisous poutous de Maman (snif snif) !

;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les Kids

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2015

Et maintenant, Noël ...

Dans un mois tout rond, c'est Noël. Et pourtant, le cœur n'est pas forcément à la fête. Les attentats continuent, on a cette peur diffuse en nous malgré notre courage et notre résolution d'avancer et de montrer à ces monstres que la vie continue de plus belle, et qu'ils ne nous ont pas changé.

Cette période est pourtant la meilleure période qui soit dans l'année, du moins en ce qui me concerne. Dès les fin Novembre, je ne pense plus qu'aux recettes de fête possibles, aux cadeaux que je vais offrir aux uns et aux autres, à la liste de Noël des enfants. Dès la fin Novembre, normalement, je ne suis plus que fêtes de fin d'année et rien n'arrive à dévier mon esprit.

Malgré cette menace terroriste dont personne n'est à l'abri, et malgré les épreuves de la vie, malgré la crise économique qui touche tous les pays, et si nous faisions comme chaque année ? C'est-à-dire nous préparer aux festivités de fin d'année avec joie et bonheur, nous émerveiller de ce que nous pourrions faire pour faire plaisir à nos proches, vivre, rire, faire et se faire plaisir, aimer ?

Même si cette année, ce sera particulièrement dur, je suis déjà à corps perdu dans les fêtes de Noël, et je souhaite de tout cœur que tout le monde autour de moi, ma famille et mes amis, mes collègues pour qui c'est très dur, de trouver la force et cette joie unique qui sied à cette période de Noël ...

Et maintenant, place à Noël ...

Bises à tous ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2015

L'essentiel

Les épreuves de la vie s'enchaînent mais ne se ressemblent pas. Les joies se disputent la place à la tristesse et aux soucis. Au lieu de me morfondre sur ce qui ne va pas, je me suis rendu compte hier soir de la valeur de ce que j'ai : un mari qui me soutient, qui me connaît maintenant assez pour éviter les sujets qui fâchent bien que stériles et qui me prouve son amour par des actes et des mots qu'avant je ne voyais pas forcément ni n'entends. Deux enfants qui, par leur seul sourire, arrivent à effacer tous mes soucis et à envisager l'avenir d'une manière plus sereine et plus gaie. Des parents qui me soutiennent, me conseillent, m'accompagnent en amour et en prières. Un frère et une sœur, solidaires en tous temps et en toutes circonstances. Des amis qui savent être là quand j'ai besoin d'eux et se retirer quand ils sentent que j'ai besoin d'être seule.

Je me rends compte, maintenant qu'une grande épreuve pointe son nez, que j'ai une richesse inestimable entre les mains, et me suis juré de ne rien gâcher de cette joie et de cette gaieté, quoi qu'il advienne.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2015

La leçon de courage

Ils ont perdu femmes, maris, enfants, amis mais au bout du compte, c'est eux qui nous apprennent le courage, alors que çà devrait être le contraire ! J'ai suivi l'interview de deux hommes hier sur Sept à Huit, dont le premier a perdu sa femme lors des attentats, et le second son fils. Leur douleur est palpable, leur désarroi infini, mais au fond, ils nous font une belle leçon de vie en incitant chacun à répondre à la haine par l'amour !

Une belle leçon de vie car qui à part eux mesurent la violence du fait que leurs êtres chers aient été freinés dans leur vie respective par quelque chose d'incompréhensible, par des raisons obscures et inutiles, qui à part eux mesurent réellement la douleur d'une séparation aussi brutale tout autant qu'injuste ? Et étrangement, eux seuls peuvent transcender l'opinion publique dans un élan de solidarité et d'union pour faire face à la brutalité et à la haine !

Depuis une semaine, je lis en boucle et regarde sans arrêt les articles et vidéos qui nous demandent de rester debout et unis, qui défient la haine par l'amour et le courage, et j'y puise une force tangible qui me fait mettre un pied fermement devant l'autre, car si ceux qui ont été touchés directement dans leur chair, dans leur vie, peuvent avancer, comment moi, à des milliers de kilomètres ne serais-je pas debout et ne ferais-je pas preuve de courage !

En tout cas, merci à eux de nous unir dans leur douleur, et de nous donner ces belles leçons de vie et d'amour !

Bonne semaine à tous ! Restons ce que nous sommes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2015

Bon week-end !

Bon week-end à tous ! La vie continue, malgré tout ...

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les billets du week-end

Repost 0

Publié le 18 Novembre 2015

Restons mécréants

Ce titre est directement inspiré de l'article d'hier du blog Gustave et Rosalie. Je me suis permise de m'en inspirer car c'est exactement le genre de message que j'aime voir et entendre dans les blogs, les réseaux sociaux, la presse, partout. J'aime voir que malgré la douleur, malgré le deuil, malgré les dangers, malgré la peur, les gens restent debout, et aiment voir que les autres aussi le soient.

De la même manière, j'ai aimé voir à la télé cet étudiant qui appelle ses camarades à continuer à sortir le vendredi soir, à continuer à faire la bringue, à faire la fête, à se saouler la gueule, à traîner ses guêtres dans les salles de concert, à continuer à aimer la vie, à passer du bon temps, à traîner sur une terrasse de café ou de restaurant. Car la vraie vie, c'est çà ! La liberté, c'est çà ! C'est faire ce que l'on veut sans avoir peur que le voisin puisse nous en vouloir et nous faire du mal.

Et puis, il y a eu cette super vidéo de John Oliver ! J'ai jubilé ! Super preuve de solidarité, mais surtout un vrai pied-de-nez à cette philosophie de l'obscurantisme que certains veulent répandre, en vain.

Ils ont tué, et malheureusement, ils vont continuer. Mais la lumière restera la lumière. Et il faut faire en sorte que, par l'éducation, par l'amour, par l'apprentissage de la tolérance, cette lumière puisse se répandre plus rapidement que l'ombre et grappiller petit à petit les zones sombres pour en faire des zones de lumière !

Mais en attendant, ne changeons surtout pas. Sortons, bouffons, buvons, enivrons-nous, faisons-nous plaisir. Restons mécréants, soyons libres et heureux, car çà nous va si bien ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2015

Yes we can

Aujourd'hui, j'ai décidé de parler d'autre chose, histoire de m'occuper l'esprit et de ne pas ressasser indéfiniment des images qui me font mal et qui me font enrager.

Aujourd'hui, je vais vous parler de ce mal qui nous fait souffrir, moi et mon fils : le manque de confiance en nous-mêmes. Je ne sais pas où çà a commencé pour moi, mais aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu besoin de cette petite reconnaissance dans les yeux des autres. J'ai toujours guetté la réaction d'autrui, et le moindre signe que j'interprète comme négatif a le pouvoir de complètement me détruire.

Il a fallu que je sois mère pour que je prenne la décision de m'occuper sérieusement de ce petit souci qui cause tellement de souffrance en moi, car je me suis rendu compte que mon fils "buvait" ce que je suis et que malheureusement, il a aussi pris çà de moi.

Aujourd'hui, nous allons mieux à force de nous "exercer" sur des choses positives, à force de nous concentrer sur l'essentiel, à force d'apprendre à ne regarder que ce qui est essentiel, à reprendre confiance petit à petit en nous. Mais de temps en temps, nous sommes en proie à des doutes énormes et il nous faut aller rechercher au fin fond de nous-mêmes cette force qui nous fera sortir de l'impasse, car quand nous sommes en proie à ces sentiments négatifs, tout nous semble insurmontable.

Je ne sais pas d'où çà nous venait, mais c'est un de nos combats au quotidien. Mais quand nous allons bien, quand nous avons confiance en nous, comme tout semble léger et doux !

Avez-vous eu à affronter ce genre de problème ? Quelle solution avez-vous trouvé pour vous en sortir ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0