Publié le 30 Mars 2017

La radinerie est un vilain défaut, et quand il est poussé trop loin, elle relève plutôt d'une maladie. François Gautier (Dany Boon) est maladivement radin. A sa décharge, quand il était encore dans le ventre de sa maman, cette dernière, excédée par son mari qui dépensait à outrance et qui se retrouve sur la paille dès le 2 du mois, lui a fait promettre de ne pas ressembler à son père.

François Gautier va alors faire en sorte qu'il ne dépense que le moins possible, fuyant tout ce qui est source de dépense. Pour lui, tout est bon pour économiser, et il veille maladivement sur son compte en banque, allant jusqu'à attirer son gestionnaire de compte dans son engrenage.

Manque de pot, il tombe amoureux d'une femme, et presque parallèlement fait la connaissance de sa fille dont il ne connaissait pas l'existence. Ces deux relations vont forcément lui coûter ... de l'argent ! 

Film hilarant ! 

L'avez-vous vu ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 29 Mars 2017

Retour de l'exploitation des mines de charbon, le combustible le plus polluant qui soit. Privilégier la création d'emplois au détriment de l'environnement. Reprise du projet de pipeline vers le Canada, bloqué par le gouvernement Obama car passant sur un site protégé. Dénonciation à tour de bras des régulations pour la préservation de l'environnement. 

En d'autres mots, au diable le réchauffement climatique, pourvu que des emplois soient créés. 

L'inquiétant Monsieur Trump continue sur sa lancée macabre, plus fou que jamais, plus ignoble que jamais, plus ignare que jamais. Je me demande jusqu'où peut-il aller, et quels recours pour arrêter ses méfaits. 

Donald Trump multiplie les mesures qui font en réalité plus de mal que de bien aux américains. Il signe les décrets comme il change de chemise sans une seule pensée sur les conséquences lointaines, sans aucun doute ni aucune mauvaise conscience. Drôle de monde que celui dans lequel nous vivons ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 28 Mars 2017

Vous ne pouvez pas imaginer comme je suis contente de cette nouvelle journée. Celle d'hier était tout bonnement horrible.

Il est des jours comme çà où çà ne va tout simplement pas. Cà a commencé tôt le matin avec des petites chamailleries à la maison, rien de bien méchant au fond, mais du genre à vous démoraliser pour la journée. 

Puis, sur le chemin de déposer les enfants à l'école, je reçois un appel de mon boss qui voulait me voir pour un dossier urgent. Il faut dire qu'il n'était pas content quand je lui ai dit que je devais déposer les enfants à l'école. Il s'est arrangé, par bien des manières, toute la journée d'hier pour me faire comprendre qu'il n'était pas content du tout. Dure journée !

Puis, comme çà ne suffisait pas, une voiture a eu la très bonne idée de m'emboutir alors que j'étais sur le chemin du boulot après avoir déposé les kids. Constat et tout le tralala. On hausse la voix, on crie, on hurle. Non seulement çà m'a retardé, mais çà a encore ajouté à mon stress et mon moral déjà bien dans les chaussettes à 9 heures du matin.

Puis, des prises de tête diverses et variées, d'abord avec ma soeur puis avec ma meilleure amie pour des broutilles, certes, mais des prises de tête quand même. 

Bref, une journée bien particulière où j'étais tentée de crier au complot comme Fillon ! 

Bref, ma vraie semaine commence aujourd'hui ! Hier ne compte pas !

Le bouquet est pour vous ;-). Belle semaine ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 27 Mars 2017

A la question sur le sort du franc français en cas de sortie de l'Euro, de l'incontournable inflation et des conséquences sur l'économie et la compétitivité de la France, Marine Le Pen botte systématiquement en touche et préfère en rester à l'effet d'annonce, forte du vote de ses partisans, acquis à 100% quels que soient le contexte, les affaires et le tour que prend la campagne. Pour ceux qui souhaitent y voir un programme chiffré et rassurant, pour prendre une décision mûre, il faudra attendre. 

A la question dans quelle mesure il se propose en candidat du vote utile, alors qu'il peine à rassembler, pire qu'il se complaît dans une suffisance étonnante alors que les grands ténors de la gauche et du PS rallient jour après jour Emmanuel Macron, Benoît Hamon dénonce le couteau planté dans son dos de la part de sa famille politique et se dit honoré de la présence de Martine Aubry, de Christiane Taubira, de Najat Valaud-Belkacem etc, occultant complètement et dans un déni formidable qu'il rame à près de 10% d'intention de vote, derrière Jean Luc Mélenchon, qui va faire mieux que lui, c'est sûr, malgré la grosse queston sur comment il compte financer son programme. Et quand on lui pose la question sur sa situation de frondeur frondé, il nous emmène dans une explication faite de nébuleuse et d'à-peu-préisme pour dire que ses actes de frondeur étaient fondés et que la défection des victimes de ses frondes ne peut être que trahison. 

François Fillon lui, est complètement noyé dans une campagne complètement polluée par les affaires. Il multiplie thèses complotistes et victimisation, ce qui le rend encore plus suspicieux aux yeux des gens. 

Emmanuel Macron bénéficie de la morosité et de la crise de confiance ambiantes et semble avoir un boulevard devant lui. Mais essayez de comprendre un peu son programme et vous verrez que d'abord vous ne comprenez pas forcément tout, mais surtout vous ne pouvez vous empêcher à avoir peur du côté utopique de sa position. Une seule question me titille : avec quelle majorité va-t-il gouverner ?

Après un tour d'horizon des principaux candidats, on est au même point : l'impasse ! Mais nous devons faire gaffe, l'abstention n'est pas une solution, Marine Le Pen compte surfer sur cette vague. Il vaut mieux voter utile, quitte à favoriser un Macron un peu flou sur le programme, mais qui au moins a l'avantage de pouvoir barrer la route à l'extrême. 

Qu'en pensez-vous ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 23 Mars 2017

Le fameux Pain de Sucre au milieu de la mer

Diégo Suarez, une grande ville du nord de Madagascar est certainement ma ville préférée de la Grande Ile. La capitale, Antananarivo, bien qu'intéressante à bien des égards est devenue trop polluée, saturée et perd malheureusement petit à petit de son charme et de son cachet. Il reste encore des endroits magnifiques, des lieux à visites, mais je constate avec tristesse que ces endroits et ces lieux sont souvent à l'abandon ou au mieux mal entretenus. 

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de Diégo Suarez, qui est dans le nord donc. Je ne saurai vous dire exactement pourquoi, mais j'ai eu un énorme coup de coeur pour cette ville qui a su garder un certain cachet, une certaine authenticité. Elle est très propre, bien entretenue, les petites rues restent charmantes, les maisons de style colonial se dressent fièrement le long de grands boulevards. On a l'impression que le temps a épargné ce coin de paradis, que le calme y est maître depuis toujours.

Si pour certains, la magnifique plage de Ramena, avec la magnifique vue sur le Pain de Sucre, est le vrai place-to-be de Diégo Suarez, personnellement, je trouve que le centre ville, et surtout le front de mer, un endroit qu'on appelle Place Joffre est un vrai paradis pour les yeux.

Histoire de se mettre à l'abri de la grande chaleur d'ailleurs, passer prendre un verre à la terrasse de l'Allamanda Hôtel avec une vue imprenable sur le front de mer est tout simplement divin ! 

*****************************

Vous pouvez également lire mon article sur Nosy Be, une île - que dis-je, un écrin - située également dans le nord de Madagascar.

*****************************

Allamanda Hôtel

Rue Richelieu, Diégo-Suarez

00 261 20 82 210 33

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Voyages voyages

Repost 0

Publié le 22 Mars 2017

Exercice pas facile du tout pour les candidats que d'affronter une poignée d'élèves très informés, très directs, sans concessions. Le replay ici

EMMANUEL MACRON 

Aussi bien lors du Grand Débat sur TF1 que devant les élèves du Candidats au tableau sur C8, Emmanuel Macron était le plus à l'aise, le plus convaincant, le plus naturel. Les questions, très pertinentes et directes, sont moins bien faciles à répondre devant des enfants, car il faut trouver les mots pour être bien compris, mais aussi il faut quelque part se positionner en modèle devant ceux qui incarnent l'avenir de la nation.

En tout cas, il a bien tiré son épingle du jeu en répondant à des questions du genre "expliquez-nous en 1 minute la différence entre la Droite et la Gauche", "dites-nous si ces thèmes sont des thèmes de droite ou de gauche", "ne regrettez-vous pas de ne pas avoir été père" etc. 

JEAN LUC MELENCHON 

Jean Luc Mélenchon était moins à l'aise que d'habitude. Son humour grinçant a mis du temps avant de fonctionner avec les enfants. Vers la fin, il a su les faire rire, un peu, mais on voyait que l'exercice lui était un peu poussif. 

Amusant d'apprendre grâce aux enfants qu'il aime les chansons de Carla Bruni. Belle leçon d'objectivité aussi car il a su expliquer aux enfants qu'on peut très bien aimer les chansons de Carla Bruni, même si on n'est pas d'accord avec les idées de son mari. 

Sur la question s'il y aurait une première dame à l'Elysée s'il serait élu, il a su esquiver, déclenchant parfois les rires de cette assistance si particulière. 

FRANCOIS FILLON 

Une rencontre très sérieuse et une ambiance très studieuse ! De bons exposés de la part de François Fillon et les enfants, même s'ils restaient spontanés, ont été moins bruyants. D'ailleurs, quand les enfants ont demandé à ce que François Fillon fasse une blague, il n'a pas su en faire. 

Une relation cordiale donc mais pas follement chaleureuse. Les enfants ont tout de même étaient bluffés quand François Fillon leur a offert un volant de Formule 1 comme cadeau. 

BENOIT HAMON 

Ambiance ambiance. L'ancien ministre de l'Education Nationale a fait face à un feu nourri de questions qui concernent l'école dont "pourquoi les repas à la cantine sont mauvais ?" etc. Et bien sûr, il n'a pas pu échapper à la question sur le revenu universel. Il avait une minute pour l'expliquer au tableau, mais comme avec les grands, des enfants n'étaient pas convaincus par son explication. Il a donc du apporter plus de précisions. Comme avec les grands. 

Il a du aussi répondre aux questions sur les frondeurs, sur pourquoi il a quitté le gouvernement, sur qui sont les vrais socialistes, sur le fait que beaucoup de ses amis socialistes ne sont pas d'accord avec lui.

Beaucoup de naturel et de spontanéité dans les échanges. Mais Benoit Hamon n'a pas vraiment réussi son test sur le tri des déchets ! Il a du chemin à faire pour se déclarer écolo :p

******************************

J'ai surtout été bluffée par les enfants, leur degré d'informations et de pertinence, leur spontanéité et leur naturel. Une super émission, en somme, avec les mêmes questionnements que nous pouvons avoir mais une ambiance moins cruelle et plus respectueuse que lors des émissions et des débats à la télé.

Vous avez aimé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 21 Mars 2017

Je relaie bien sûr cette campagne (déjà bien visible sur les chaînes télé) pour la réduction du gaspillage alimentaire. Inutile de dire qu'il s'agit d'une lutte de longue haleine et qu'il nous faut, chacun à notre niveau, aller pas à pas. 

Le site de çà suffit le gâchis regorge d'idées aussi simples qu'utiles et on ne relaie jamais assez ce genre d'initiative et de campagne. 

Voilà ce que je fais depuis quelques mois pour réduire et limiter le gaspillage et le gâchis :

- j'utilise mon sac ou mon cabas : je choisis un joli cabas qui me sera utile des mois et des mois, voire des années. Non seulement c'est joli, mais en même temps je n'utilise pas les sacs jetables proposés par les commerçants et les magasins.

- j'achète à la coupe ou en vrac : ainsi j'achète la quantité qui me convient et que j'ai l'intention de vraiment consommer et en plus, je limite voire supprime l'utilisation d'emballage.

- je prépare ma liste de courses : mine de rien, ce n'est pas évident. Dans les rayons, je suis toujours tentée par de petites choses pas forcément nécessaires, et surtout, n'ayant pas vraiment eu l'habitude de checker ce qu'il manque à la maison, il m'arrivait plein de fois d'acheter des choses alors qu'il en reste encore dans le frigo et le placard. Depuis quelques mois, je fais ma liste de courses et me limite à ce qui est vraiment nécessaire. Les petites folies sont limitées aussi bien en fréquence qu'en quantité. J'arrive néanmoins à me faire plaisir et à faire plaisir aux enfants sans les pourrir. 

- je cuisine astucieusement : je suis moi même étonnée de voir que deux tranches de viande par exemple nous suffisent amplement. Avant, je mesurais au poids et il y a systématiquement des restes. Là, j'ai appris à cuisiner astucieusement, à privilégier les aliments plus intéressants en matière de valeur nutritive, et surtout j'ai revu et adapte la quantité. S'il nous arrive d'avoir quand même des restes, on les recuisine et accommode dès le lendemain pour ne pas les jeter. 

- first in, first out : pour les yaourts et les autres produits, les premiers achetés sont rangés de telle sorte que les enfants les prennent en priorité quand ils ouvrent le frigo. Ainsi, on voit de moins en moins de produits périmés chez nous. 

- je répare et fais réparer : la dernière en date est mes sandales en cuir qui décollaient. Au lieu de les jeter et d'en acheter de nouvelles, alors qu'elles étaient encore en bon état, j'ai fait réparer chez le cordonnier. 

Je vous livre aussi la liste de ce que je n'arrive pas encore à faire et qui restent donc des objectifs :

- offrir des cadeaux dématérialisés : c'est astucieux, j'avoue ! Mais j'ai l'habitude de débarquer avec un paquet cadeau et j'adore voir les yeux de la personne à qui je l'offre briller de plaisir. Mais, j'ai bien l'intention de voir ce que donnent les cadeaux dématérialisés.  

- faire du compost : je ne sais pas faire et avoue ne pas avoir une envie folle d'en faire, mais je ne dis jamais "jamais"

- limiter les impressions papier : là aussi, j'ai encore beaucoup de chemin à faire. Je préfère de loin lire des documents imprimés que les lire sur mon ordinateur. Comme je ne me suis pas encore décidée aux livres numériques, aimant trop tenir entre mes mains un bon livre et le ranger après dans ma bibliothèque. 

- opter pour les piles rechargeables : il faut le faire en effet, il faut en avoir l'habitude. 

- emprunter ou louer : là aussi, il faut changer les habitudes de louer ou d'emprunter. En plus, cela favorise les relations entre voisins. 

Et vous, êtes-vous sensibles à ces mesures ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 20 Mars 2017

Parfois, il n'est pas besoin de rechercher des mots compliqués, ni de se torturer l'esprit pour trouver les mots qu'il faut car généralement la personne en face de soi n'a besoin que de ces simples mots "je comprends", "je comprends ta tristesse", "je comprends ce que tu ressens".

De simples mots qui disent tout simplement qu'on comprend la personne, qu'on est là pour elle et qu'elle a raison de ressentir ce qu'elle ressent.

De simples mots qui suffisent à la soulager, à rendre son fardeau moins lourd, plus supportable à porter.

De simples mots qui peuvent parfois même guérir, car porteurs d'empathie, de compassion et de soutien. 

De simples mots qui apaisent l'âme, qui rassurent, qui encouragent.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 17 Mars 2017

Je vous parlais ici de la quarantaine qui me réussit bien. C'est vrai que je me sens vraiment bien dans ma peau, j'atteins une certaine maturité qui me sied à merveille. Je me sens plus libre, plus épanouie, plus tout ! 

Mais je ne vous ai pas encore parlé du côté moins rose. Les limites physiques qui commencent à se faire sentir. L'essoufflement qui vient plus vite qu'avant quand on monte l'escalier, les insomnies, le dos qui craque, le fait de refuser les soirées entre copains plus fréquemment qu'avant car cela prendrait une semaine pour récupérer après. 

Et puis, il y a la mémoire. Ou plutôt la perte de mémoire. Je ne sais pas vous, mais je perds de plus en plus la mémoire. Je perds les mots en pleine intervention, je me creuse la tête des heures entières pour trouver le nom de quelque chose ou de quelqu'un, je fais de mon carnet de note mon meilleur allié puisque, ce que je ne note pas, j'oublie. 

Si au début, je me disais que c'était passager, maintenant je m'inquiète un peu plus car j'ai peur qu'un jour, çà me jouera un très mauvais tour, ou pire que c'est le début de quelque chose de plus grave, j'ai nommé l'Alzheimer. 

Je cherche donc un remède ou une prévention, naturel de préférence, pour entretenir ma mémoire avant que ces pertes de mémoires passagères ne deviennent plus fréquentes et plus handicapantes. 

Je suis heureusement quelqu'un qui aime bien les jeux et tests en tous genres (jeux de mots, tests de mémoire, etc). Mine de rien, çà entretient. Pour l'alimentation, on me recommande de manger des fruits et légumes à gogo pour faire le plein de vitamines C et E, ce que j'essaie déjà de faire. On me conseille aussi les noix, l'épinard, le thé noir et le thé vert, les oeufs, et les aliments riches en oméga 3 et en vitamine B. Je vais revoir mon alimentation dans ce sens. 

Etes-vous ou étiez-vous dans cette situation ? Quel remède ou quelle prévention avez-vous choisi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 14 Mars 2017

On m'a contacté pour relayer ce chouette calendrier des fruits et des légumes de saison. Vous savez combien je suis maintenant attachée à consommer mieux et à privilégier les aliments naturels et sains.

C'est donc avec plaisir que j'ai accepté de le relayer, notant au passage que non seulement il va nous aider et nous rappeler les fruits et légumes de saison, mais il nous indique également le nombre de calories de chaque aliment, et plus important encore nous permettre de savoir si les fruits ou légumes que vous trouvez sur les étals du marché ou des magasins sont de saison ou venant d'autres pays ou régions lointains donc ont nécessité l'ajout d'un produit chimique pour la conservation. 

Je suis convaincue que le souci environnemental est le problème de tous. Les produits achetés localement arrivent frais dans nos assiettes, n'ont pas été exposés à des produits nocifs à notre santé et ont apporté un peu de bien-être à la nature car n'ont pas été transportés avec ce que cela suppose de pollutions liées au transport. 

Encore une fois, c'est l'affaire de tous, et à notre humble niveau, nous pouvons apporter notre pierre à l'édifice. 

L'idée de ce calendrier vient d'un start-up - Alex et Alex - qui livre des corbeilles de fruits à vos bureaux, même si pour le moment, il me semble qu'il livrent seulement à Paris et à Montréal. 

Une bonne initiative à soutenir ;-) 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0