Publié le 8 Mars 2017

Un cyclone tropical particulièrement fort a atteint cette nuit les côtés malgaches et s'apprête à traverser l'île sur toute sa longueur. Les avis d'alerte s'enchaînent, les premières images de villes ravagées ou noyées sous l'eau commencent à fleurir et à occuper les chaînes de télé locales. Les prochaines heures seront dures, mais je pense déjà très fort à mes compatriotes qui, déjà éprouvées par la pauvreté, par un contexte économique et social difficile, vont encore affronter plus fort qu'eux.

Ce matin, je ne suis que prière pour ce pays que j'aime de tout mon coeur, et ses habitants qui sont trop souvent livrés à eux-mêmes ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 8 Mars 2017

Des avancées sont constatées ici et là, des femmes à la tête de pays et d'entreprises, des femmes parmi les pontes de plusieurs domaines professionnels, des femmes exerçant des métiers dits d'hommes, et j'en passe. 

Mais le chemin est tout aussi long pour mettre fin aux stéréotypes de la femme au foyer, de la place de ma femme à la cuisine et auprès des enfants, de la femme qui doit user d'astuces pour s'imposer dans le milieu professionnel et social.

Le plus malheureux est que c'est nous mêmes, les femmes, qui parfois nous tirent des balles dans les pieds. Quand une femme réussit, grimpe les échelons professionnels, généralement on cherche d'abord un homme avec qui elle aurait eu une aventure pour expliquer ce succès. La femme est pourtant bardée de diplômes et brille par son intelligence et ses perspicacités. Si vous cherchez un peu l'origine de la polémique et de la médisance, vous trouverez d'autres femmes. 

Je ne sais pas si je suis la seule à trouer qu'il est encore plus dur pour une femme d'avoir une carrière ou un parcours de succès sans essuyer en chemin des critiques et des attaques sexistes et malveillantes. Je trouve cela ridicule et en même temps destructeur. 

Beaucoup restent à faire, et je pense que c'est nous mêmes, les femmes, qui pouvons changer les choses en étant solidaires, en étant bienveillantes entre nous, en évitant de nous tirer dans les pattes. Les hommes eux, n'ont pas beaucoup d'effort à faire pour imposer leur virilité, il n'est pas nécessaire que nous mêmes en rajoutions avec nos jalousies, nos gestes et actes nuisibles pour nous-mêmes.

Etes-vous du même avis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 7 Mars 2017

Je vous ai raconté que moi et mon mari allions passer une semaine en amoureux à Paris. C'est chose faite. Les enfants sont restés chez leurs grands-parents. Je vous ai parlé de mon appréhension, de mon angoisse, des idées noires qui tournaient en boucle dans ma tête

Nous sommes revenus il y a quelques jours et avons retrouvé nos enfants radieux, heureux, épanouis. Preuve s'il en est que les mini-séparations sont utiles aussi bien aux parents qu'aux enfants. 

Mes parents m'ont alors raconté la semaine qu'ils venaient de passer ensemble avec les enfants. Et j'ai vu dans leurs yeux de petites étoiles, une lumière supplémentaire de joie. Et je me félicitais de leur avoir confiés les enfants. Il y a un lien unique qui unit les grands-parents à leurs petits-enfants, et ces quelques jours ensemble leur a permis de renforcer encore plus ce lien.

De leur côté, mes deux enfants ne tarissent pas d'éloge sur leurs grands-parents. Ils sont si affectueux, mamie fait bon à manger, Daddy (mon père) nous fait tout le temps des guili-guili et joue avec nous, mamie nous a appris à faire la cuisine, etc etc. 

Enfin, une dernière chose très importante, c'est leur lancée fulgurante vers l'autonomie. Mes parents m'ont rapporté qu'ils s'occupaient très bien seuls d'eux-mêmes. Qu'ils accomplissaient sans rechigner aux tâches de la maison. Cette dernière chose, je tiens à la cultiver de plus en plus. Je tiens à les pousser à voler de leurs propres ailes, à ne plus chercher systématiquement mon aide ou ma protection.

Et sur ce point, je les trouve en bonne voie. Affaire à suivre. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les Kids

Repost 0

Publié le 6 Mars 2017

Il est des gens qui parlent pour parler, qui hurlent pour hurler, mais qui au fond; ne disent absolument rien, sont complètement inaudibles à force de parler. Je pense que Valérie Pécresse fait partie de cette catégorie de personnes qui parlent pour ne rien dire, mais qui ne peuvent s'empêcher de parler juste pour exister.

Loin de moi l'idée de dénigrer ni de dire du mal, mais je supporte mal ce genre de personnes. Rappelez-vous, elle était filloniste, puis au gré des sondages lors des primaires n'a pas hésité à changer de cap (si seulement elle pouvait nous convaincre que ces va-et-vient étaient dictés par le programme des uns et des autres !) et a tenté l'aventure Juppé qui était annoncé gagnant à l'époque.

Malheureusement pour elle, et contre toute attente, François Fillon gagne. Et la voilà quelques semaines après de nouveau à ses côtés, pour porter une nouvelle fois le couteau dans le dos quand il se trouve dans les difficultés.

Et là, j'apprends qu'elle va finalement rester auprès de Fillon ? 

Moi qui croyais que les élections étaient question de programme, de débats d'idées ... Quand Fillon parle de carriéristes et d'opportunistes, de personnes qui changent de cap au gré des vents politiques, je ne sais pas mais je vois en premier Valérie Pécresse.

Je me demande s'il est aussi facile de changer de camp comme on change de chemise, mais là c'est impressionnant !

Qu'en pensez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 27 Février 2017

Dans un scénario aussi bien huilé que la cérémonie des Oscar, une confusion comme celle de la nuit dernière est assez peu commune. L'équipe de La La Land est acclamée sur scène pour avoir gagné le prix du meilleur film, le producteur commence à remercier son papa, sa maman, puis oups, non finalement ce n'est pas La La Land qui a remporté le prix mais "Moonlight". Déception compréhensible, confusion, malaise, et une équipe, cette fois la bonne, qui se congratule.

Peu importe, je pense que La La Land n'a pas démérité avec 6 statuettes de remportées !

Un film qui fait énormément parler de lui, et que j'ai vraiment envie de voir. Je dois trouver le temps pour cela.

Vous, vous l'avez vu ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 23 Février 2017

Je vous parlais de mon cheminement vers une alimentation et un mode de vie plus sains. Je vous disais alors qu'autant que possible, je cherche maintenant des remèdes naturels pour les petits maux de tous les jours.

Mon fils commençait à tousser il y a quelques jours et j'ai décidé pour la première fois de ne pas lui donner de sirop contre la toux mais plutôt d'essayer une recette de grand-mère : le miel chaud et le citron.

Rien de plus simple :

- on chauffe un peu de miel (5 cuillerées à soupe)

- on ajoute un peu de jus de citron (on peu soit ajouter soi alterner avec un peu de beurre fondu)

- on ajoute un peu de gingembre râpé (c'est optionnel)

Et c'est tout. J'en donnais à mon fils plusieurs fois par jour, mais surtout le soir au coucher. Dès le lendemain, la toux s'est calmée, et en plus le miel chaud au coucher avait un effet très bénéfique sur son sommeil.

Je recommande, çà ne coûte rien et c'est une bonne alternative aux produits chimiques.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #DIY et Home made

Repost 0

Publié le 22 Février 2017

Bridget Jones se retrouve, à 40 ans passés, de nouveau célibataire. Elle semble se concentrer sur sa carrière et fait la fête avec ses amis. Sa vie amoureuse semble un réel désert jusqu'au jour où elle rencontre Jack (Patrick Dempsey), un parfait inconnu, et presque parallèlement reprend contact avec Mark Darcy (Colin Firth)

Quelques temps après, Bridget prend du poids, et semble ... changée. Un test de grossesse réalisée en catimini va bouleverser sa vie. Le test est positif. Passées les émotions de cette grossesse tardive et inattendue, elle se retrouve devant un réel problème : de qui est le bébé ?

Des années après les deux premiers, et malgré que les acteurs aient pris quelques rides et des cheveux blancs, le film est à la hauteur de toutes les attentes. Il est hilarant, certaines scènes sont carrément renversantes. Du Bridget Jones, quoi ! En tout cas, moi, j'étais pliée de rire ! Cà fait du bien, vraiment !

L'avez-vous vu ? Vous avez aimé ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 21 Février 2017

Avec des amis, on a eu une grande discussion sur la fin de vie. Un sujet encore tabou à Madagascar, où aucune loi ne prévoit les procédures de fin de vie. J'envie la France sur ce sujet car même si certains disent que des étapes restent à franchir, on peut dire que la France est quand même déjà assez avancée sur le sujet. Par rapport à ici en tout cas. 

On parlait donc de la fin de vie. Une connaissance a souffert de la maladie de Charcot depuis quelques mois, et comprenant que non seulement c'est irréversible mais en plus que la dégénérescence des muscles sera très rapide, a commencé à dire à ses proches qu'il souhaite être euthanasié quand la souffrance deviendra insupportable. En clair, quand la maladie sera bien avancée et attaquera ses facultés respiratoires.

C'est là que la famille se trouve embêtée car aucune loi n'encadre l'arrêt des traitements et encore moins ne prévoit l'euthanasie. Ils ont commencé assez tôt à parler aux médecins traitants qui, bien qu'ayant compris la demande, n'osaient pas trop se prononcer sur le sujet car ils engagent clairement leur responsabilité pénale. 

Il a fallu emmener rapidement le patient dans un pays prévoyant l'euthanasie, c'est à dire loin de chez lui, loin de ses proches, pour pouvoir le faire partir doucement comme il le souhaitait. La famille a vécu une double peine, celle de lui dire adieu bien avant l'heure car seuls 4 de ses proches ont pu l'accompagner, et enfin la perte d'un être cher.

Je trouve que la société a assez évolué pour refuser de voir cette question en face et de changer la législation. Chacun de nous a le droit de décider de son propre sort, de ne pas trop souffrir, de ne pas trop faire souffrir nos proches. C'est à mon avis une décision personnelle et intime à chacun pour que le corps médical ou les législateurs puissent y mettre leur veto. 

Les raisons religieuses et ethniques généralement évoquées pour s'opposer aux décisions dans un cas de fin de vie me semblent dépassées par la volonté de chacun de disposer de son propre corps et de décider une façon digne de s'en aller. 

Notre discussion durait des heures car chacun avait ses arguments pour refuser ou accepter la possibilité et/ou la nécessité de légiférer sur la fin de vie. Cette discussion entre bande de copains me semble assez proche de celle qui se passe dans notre société. Ces discussions doivent avoir lieu, mais nous devons accepter que la vie et la société ont évolué. 

Qu'en pensez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 20 Février 2017

Et s'ils tombaient malades alors que je serai loin, et s'il m'arrivait quelque chose et qu'ils deviendront orphelins, et si, et si ...

Je suis en pleine période "et si ..." car moi et mon mari nous offrons une petite parenthèse à deux à Paris pour une semaine. Les enfants iront chez mes parents. Ils ont hâte de les recevoir, et les enfants ne tiennent plus en place, trop heureux de passer quelques jours chez leurs papy et mamie. 

Je sais que je peux compter sur mes parents, je sais qu'ils s'occuperont trop bien d'eux, je sais que je n'ai rien à craindre.

Je sais aussi que nous avons besoin de nous retrouver à deux de temps en temps, que nous avons besoin de dîners en tête-à-tête, de nous occuper l'un de l'autre, d'avoir une vie de couple solide en dehors des enfants. 

Je sais que mes enfants ont besoin de se séparer de nous de temps en temps, d'avoir leur vie à eux, je sais qu'ils ont besoin de se sentir bien indépendamment de nous, d'être autonomes, de se construire avec nous mais parfois loin de nous, d'avoir de petites parenthèses à eux aussi. 

Je sais tout le bénéfice de cette mini séparation. Pour moi, pour mon couple, pour mes enfants, pour mes parents.

Mais la maman angoissée prend régulièrement le dessus et multiplie les "et si, et si ..." ! 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les Kids

Repost 0

Publié le 17 Février 2017

Elles me donnent des ailes et une démarche si légère. Véritables amies car avec elles, la fatigue se sent tellement moins. Elles conviennent à toutes les tenues. Superbes avec un jean, féminines avec une jupe, sexy avec une petite robe, mignonnes avec un short. Tenue chic ou débraillée, tout lui convient. 

Il est des chaussures comme çà qui vous rendent si à l'aise, si bien dans votre peau. En ce qui me concerne, c'est mes ballerines noires.

Et vous, vous avez aussi des chaussures passe-partout qui conviennent à toutes vos tenues et à toutes vos humeurs ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Autour de la mode

Repost 0