Publié le 18 Novembre 2015

Restons mécréants

Ce titre est directement inspiré de l'article d'hier du blog Gustave et Rosalie. Je me suis permise de m'en inspirer car c'est exactement le genre de message que j'aime voir et entendre dans les blogs, les réseaux sociaux, la presse, partout. J'aime voir que malgré la douleur, malgré le deuil, malgré les dangers, malgré la peur, les gens restent debout, et aiment voir que les autres aussi le soient.

De la même manière, j'ai aimé voir à la télé cet étudiant qui appelle ses camarades à continuer à sortir le vendredi soir, à continuer à faire la bringue, à faire la fête, à se saouler la gueule, à traîner ses guêtres dans les salles de concert, à continuer à aimer la vie, à passer du bon temps, à traîner sur une terrasse de café ou de restaurant. Car la vraie vie, c'est çà ! La liberté, c'est çà ! C'est faire ce que l'on veut sans avoir peur que le voisin puisse nous en vouloir et nous faire du mal.

Et puis, il y a eu cette super vidéo de John Oliver ! J'ai jubilé ! Super preuve de solidarité, mais surtout un vrai pied-de-nez à cette philosophie de l'obscurantisme que certains veulent répandre, en vain.

Ils ont tué, et malheureusement, ils vont continuer. Mais la lumière restera la lumière. Et il faut faire en sorte que, par l'éducation, par l'amour, par l'apprentissage de la tolérance, cette lumière puisse se répandre plus rapidement que l'ombre et grappiller petit à petit les zones sombres pour en faire des zones de lumière !

Mais en attendant, ne changeons surtout pas. Sortons, bouffons, buvons, enivrons-nous, faisons-nous plaisir. Restons mécréants, soyons libres et heureux, car çà nous va si bien ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2015

Yes we can

Aujourd'hui, j'ai décidé de parler d'autre chose, histoire de m'occuper l'esprit et de ne pas ressasser indéfiniment des images qui me font mal et qui me font enrager.

Aujourd'hui, je vais vous parler de ce mal qui nous fait souffrir, moi et mon fils : le manque de confiance en nous-mêmes. Je ne sais pas où çà a commencé pour moi, mais aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours eu besoin de cette petite reconnaissance dans les yeux des autres. J'ai toujours guetté la réaction d'autrui, et le moindre signe que j'interprète comme négatif a le pouvoir de complètement me détruire.

Il a fallu que je sois mère pour que je prenne la décision de m'occuper sérieusement de ce petit souci qui cause tellement de souffrance en moi, car je me suis rendu compte que mon fils "buvait" ce que je suis et que malheureusement, il a aussi pris çà de moi.

Aujourd'hui, nous allons mieux à force de nous "exercer" sur des choses positives, à force de nous concentrer sur l'essentiel, à force d'apprendre à ne regarder que ce qui est essentiel, à reprendre confiance petit à petit en nous. Mais de temps en temps, nous sommes en proie à des doutes énormes et il nous faut aller rechercher au fin fond de nous-mêmes cette force qui nous fera sortir de l'impasse, car quand nous sommes en proie à ces sentiments négatifs, tout nous semble insurmontable.

Je ne sais pas d'où çà nous venait, mais c'est un de nos combats au quotidien. Mais quand nous allons bien, quand nous avons confiance en nous, comme tout semble léger et doux !

Avez-vous eu à affronter ce genre de problème ? Quelle solution avez-vous trouvé pour vous en sortir ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2015

Toujours plus forts

Ce lundi, nous nous réveillons tous groggy, encore abasourdis, le cœur lourd, la peur au ventre pour beaucoup. Les événements nous avaient susurré que nous ne sommes en sécurité nulle part.

Mais ce lundi, j'ai très envie de faire un pied-de-nez à ces barbares : soyons debout, soyons forts, plus forts qu'eux, gardons espoir, gardons la tête haute. Encore une fois, ils nous ont blessés et meurtris, mais encore une fois, nous sommes debout et forts, unis et solidaires face à l'adversité, face à l'obscurantisme.

Aujourd'hui, arrêtons de nous poser la question du pourquoi, car en réalité, il n'y a pas de réponse à cela, ou du moins la réponse est si aberrante. Ils ont frappés lâchement, un acte gratuit et aberrant, un acte de pure barbarie, dont la raison est si superficielle et si absurde que çà en donne la nausée.

Ce lundi, j'ai décidé de ne pas leur donner cette joie et ce sentiment ignobles d'avoir vaincu. Ils ne sont en rien des vainqueurs. Ce sont des êtres immondes et ignorants dont la valeur n'a d'égale que leurs bêtises. Ce lundi, même si çà nous paraît difficile, levons-nous, continuons de vivre comme nous le faisons toujours.

Ce lundi, montrons-nous forts et déterminés à les combattre sur un terrain qui n'est pas le leur : le terrain de l'éducation et de l'instruction, le chemin de la paix et de l'amour. Ce sont des valeurs et des choix de vie dont ils ne sont pas à la hauteur. Parlons autour de nous, sortons de notre bulle et éduquons, apportons la lumière à l'obscurité.

Les vainqueurs c'est nous. La lumière, c'est nous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 14 Novembre 2015

Imagine

Devant l'indicible, devant l'innommable, devant l'horreur, une seule réponse : on n'a pas peur, on est forts et la bêtise et la haine n'arriveront pas à prendre le pas sur l'espoir !

Imagine there's no heaven,
It's easy if you try,
No hell below us,
Above us only sky,
Imagine all the people
living for today...

Imagine there's no countries,
It isn't hard to do,
Nothing to kill or die for,
No religion too,
Imagine all the people
living life in peace...

Imagine no possesions,
I wonder if you can,
No need for greed or hunger,
A brotherhood of man,
Imagine all the people
Sharing all the world...

You may say I'm a dreamer,
but I'm not the only one,
I hope some day you'll join us,
And the world will live as one.

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 13 Novembre 2015

J'ai ouvert mes cadeaux

J'ai ouvert mes cadeaux ! Il faut dire que mes proches me connaissent très bien. Ils savent que je suis une grande amoureuse des chaussures et des sautoirs. Ils m'ont gâtée : 2 paires de chaussures, et un sautoir que j'aime d'amour !

Regardez plutôt ...

J'ai ouvert mes cadeaux
J'ai ouvert mes cadeaux
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 11 Novembre 2015

Fin du premier chapitre

Aujourd'hui, j'écris la dernière page du premier chapitre de ma vie. Je fête mes 39 ans ! Contrairement à beaucoup de mes amis et de mes proches, j'aime avancer en âge, je me sens nettement mieux dans ma peau, je suis plus en raccord avec moi-même ces dernières dix années que lors de mes années adolescence. Il faut dire que je me suis petit à petit trouvée, que la maternité et la vie d'adulte m'ont révélée, et que je me sens plus épanouie maintenant.

Je vous disais donc que je clos cette année le premier chapitre de ma vie. Ce premier chapitre était un chapitre d'apprentissages. Je recevais plus que je n'en donnais. D'abord de mes parents, qui m'ont tout appris, qui m'ont donné assez d'amour et de sécurité pour que j'affronte la vie avec courage, assurance et confiance. Mais je recevais aussi de belles leçons de mes propres erreurs et errements, de mes choix pas toujours judicieux, de ma personnalité finalement très compliquée. Aujourd'hui je me sens riche de tout cet amour que j'ai reçu, je me sens riche d'avoir des parents formidables, une petite famille que je chéris de tout mon cœur, je me sens riche de toutes mes expériences heureuses et malheureuses, je me sens riche de tout ce chemin fait, des erreurs qui m'ont permis de rectifier le tir ...

Aujourd'hui, à mon tour de donner, de faire encore plus preuve de reconnaissance et de gratitude envers ceux qui m'ont donné le jour. A mon tour de guider mes enfants comme mes propres parents m'ont guidée, de les accompagner et de les laisser faire leurs propres choix, leurs propres erreurs. A mon tour de leur donner assez de liberté et de confiance pour qu'ils volent de leurs propres ailes, mais assez d'amour pour qu'ils sachent qu'ils peuvent toujours compter sur moi, et que chez moi sera toujours leur maison.

Je ne sais pas si je vivrais encore autant d'années que lors de ce premier chapitre, mais je suis bien déterminée à ce que le second chapitre de ma vie qui s'ouvre dès demain, soit encore plus riche en joies et en bonheur, en moments heureux et inoubliables, en amour et en tendresse, et je prie Dieu pour que moi et mes proches marcherions main dans la main encore longtemps. Je suis déterminée à faire en sorte que le mot liberté ne soit pas un vain mot pour moi et mes proches, je refuserai toujours autant de faire de ma vie une vie d'obligations. La vie est courte et précieuse pour qu'on la vive pour les autres et non pour soi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 10 Novembre 2015

Nos étoiles contraires (le film)

Je vous parlais ici du roman qui relevait plus de la claque que de la lecture. Et bien, j'ai vu le film aussi. Comme dans pareil cas, j'ai toujours peur d'être déçue, j'ai toujours peur de me rendre compte que j'aurais dû en rester à la lecture, ou commencer par le film ou vice versa. Pour une fois, aussi bien le livre que le film étaient à la hauteur l'un de l'autre. Pour une fois, l'histoire et les émotions étaient intactes aussi bien dans le livre que dans le film. Les acteurs étaient époustouflants de vérité et d'authenticité.

Hazel Grâce (Shailene Woodley), 16 ans, est atteinte d'un cancer de la thyroïde qui a ensuite atteint ses poumons. Elle fréquente un groupe de soutien pour faire plaisir à sa maman qui la trouve dépressive et qui veut qu'elle rencontre du monde et qu'elle "vive" malgré sa maladie. Au début, elle y allait en traînant les pieds. Puis, elle a fait la rencontre de Augustus Waters (Ansel Elgort), lui aussi malade du cancer, en pleine rémission, malgré que la maladie qui ait déjà coûté une jambe.

Les deux adolescents tombent amoureux l'un de l'autre, et vivent leur maladie respective, et vont marcher main dans la main dans une lutte perdue d'avance, mais une lutte emprunte d'une dignité incomparable. Ils sont d'autant plus déterminés à poursuivre leur rêve car ils savent que leurs jours sont comptés. Et ils sont surtout déterminés à vivre à fond et au jour le jour la plus grande histoire d'amour de leur vie que l'on sait déjà courte.

Nos étoiles contraires est une histoire d'amour mais également une histoire de courage et de persévérance. Comme je l'ai toujours dit, plus qu'une histoire, c'est une véritable claque !

Avez-vous vu le film ou lu le livre ? Avez-vous aimé ?

Nos étoiles contraires (le film)
Nos étoiles contraires (le film)
Nos étoiles contraires (le film)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 9 Novembre 2015

Candles

Hier était un dimanche parfait pour nous. Grasse matinée jusqu'à pas d'heure, pyjamas tout la journée, repas qui relevaient de pique-niques qu'autre chose car chacun picorait et se servait directement dans le réfrigérateur et on ne mangeait pas à table. Donc, ce fût un dimanche où nous faisions tout le contraire de ce que nous devions faire tous les jours, un dimanche farniente où on ne se cassait la tête ni pour l'heure qu'il était, ni pour ce qu'on allait manger, ni pour ce qu'on allait mettre. On se contentait d'être là ensemble et de savourer cette journée où nous avions zéro obligation.

Puis, nous faisions du DIY. Une image vue sur Pinterest, des chemises cartonnées, des ciseaux, de la colle, deux petites mains affairées et hop, çà a donné çà ...

Candles
Candles
Vu sur Pinterest

Vu sur Pinterest

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #DIY et Home made

Repost 0

Publié le 6 Novembre 2015

Blog Sweet Home

Et voilà ! Me voilà installée dans mes nouveaux appartements ;-) Je m'y sens déjà bien et j'espère que vous le serez autant. Mes petites aventures bloguesques continuent donc ici. Et si, malheureusement, mes anciens articles ne pourront pas être importés ici, je ne mets pas une croix sur eux pour autant, un lien vers mon ancien chez moi sera toujours inséré afin de ne pas faire table rase sur ce passé doux et chaleureux que je me suis créé.

Ma couleur de prédilection étant le marron, d'où le nom de Couleur Café, je me suis surprise à choisir ces couleurs gaies pour décorer mon blog. Çà correspond assez à mon humeur du moment, gaie et apaisée, et ma foi, je croise mes doigts pour qu'il en soit toujours ainsi !

Alors vous aimez mon nouveau chez moi ?

Bises à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 5 Novembre 2015

Faire face

En attendant de pouvoir migrer mon blog ici ...

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0