Publié le 14 Novembre 2015

Imagine

Devant l'indicible, devant l'innommable, devant l'horreur, une seule réponse : on n'a pas peur, on est forts et la bêtise et la haine n'arriveront pas à prendre le pas sur l'espoir !

Imagine there's no heaven,
It's easy if you try,
No hell below us,
Above us only sky,
Imagine all the people
living for today...

Imagine there's no countries,
It isn't hard to do,
Nothing to kill or die for,
No religion too,
Imagine all the people
living life in peace...

Imagine no possesions,
I wonder if you can,
No need for greed or hunger,
A brotherhood of man,
Imagine all the people
Sharing all the world...

You may say I'm a dreamer,
but I'm not the only one,
I hope some day you'll join us,
And the world will live as one.

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 13 Novembre 2015

J'ai ouvert mes cadeaux

J'ai ouvert mes cadeaux ! Il faut dire que mes proches me connaissent très bien. Ils savent que je suis une grande amoureuse des chaussures et des sautoirs. Ils m'ont gâtée : 2 paires de chaussures, et un sautoir que j'aime d'amour !

Regardez plutôt ...

J'ai ouvert mes cadeaux
J'ai ouvert mes cadeaux
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 11 Novembre 2015

Fin du premier chapitre

Aujourd'hui, j'écris la dernière page du premier chapitre de ma vie. Je fête mes 39 ans ! Contrairement à beaucoup de mes amis et de mes proches, j'aime avancer en âge, je me sens nettement mieux dans ma peau, je suis plus en raccord avec moi-même ces dernières dix années que lors de mes années adolescence. Il faut dire que je me suis petit à petit trouvée, que la maternité et la vie d'adulte m'ont révélée, et que je me sens plus épanouie maintenant.

Je vous disais donc que je clos cette année le premier chapitre de ma vie. Ce premier chapitre était un chapitre d'apprentissages. Je recevais plus que je n'en donnais. D'abord de mes parents, qui m'ont tout appris, qui m'ont donné assez d'amour et de sécurité pour que j'affronte la vie avec courage, assurance et confiance. Mais je recevais aussi de belles leçons de mes propres erreurs et errements, de mes choix pas toujours judicieux, de ma personnalité finalement très compliquée. Aujourd'hui je me sens riche de tout cet amour que j'ai reçu, je me sens riche d'avoir des parents formidables, une petite famille que je chéris de tout mon cœur, je me sens riche de toutes mes expériences heureuses et malheureuses, je me sens riche de tout ce chemin fait, des erreurs qui m'ont permis de rectifier le tir ...

Aujourd'hui, à mon tour de donner, de faire encore plus preuve de reconnaissance et de gratitude envers ceux qui m'ont donné le jour. A mon tour de guider mes enfants comme mes propres parents m'ont guidée, de les accompagner et de les laisser faire leurs propres choix, leurs propres erreurs. A mon tour de leur donner assez de liberté et de confiance pour qu'ils volent de leurs propres ailes, mais assez d'amour pour qu'ils sachent qu'ils peuvent toujours compter sur moi, et que chez moi sera toujours leur maison.

Je ne sais pas si je vivrais encore autant d'années que lors de ce premier chapitre, mais je suis bien déterminée à ce que le second chapitre de ma vie qui s'ouvre dès demain, soit encore plus riche en joies et en bonheur, en moments heureux et inoubliables, en amour et en tendresse, et je prie Dieu pour que moi et mes proches marcherions main dans la main encore longtemps. Je suis déterminée à faire en sorte que le mot liberté ne soit pas un vain mot pour moi et mes proches, je refuserai toujours autant de faire de ma vie une vie d'obligations. La vie est courte et précieuse pour qu'on la vive pour les autres et non pour soi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 10 Novembre 2015

Nos étoiles contraires (le film)

Je vous parlais ici du roman qui relevait plus de la claque que de la lecture. Et bien, j'ai vu le film aussi. Comme dans pareil cas, j'ai toujours peur d'être déçue, j'ai toujours peur de me rendre compte que j'aurais dû en rester à la lecture, ou commencer par le film ou vice versa. Pour une fois, aussi bien le livre que le film étaient à la hauteur l'un de l'autre. Pour une fois, l'histoire et les émotions étaient intactes aussi bien dans le livre que dans le film. Les acteurs étaient époustouflants de vérité et d'authenticité.

Hazel Grâce (Shailene Woodley), 16 ans, est atteinte d'un cancer de la thyroïde qui a ensuite atteint ses poumons. Elle fréquente un groupe de soutien pour faire plaisir à sa maman qui la trouve dépressive et qui veut qu'elle rencontre du monde et qu'elle "vive" malgré sa maladie. Au début, elle y allait en traînant les pieds. Puis, elle a fait la rencontre de Augustus Waters (Ansel Elgort), lui aussi malade du cancer, en pleine rémission, malgré que la maladie qui ait déjà coûté une jambe.

Les deux adolescents tombent amoureux l'un de l'autre, et vivent leur maladie respective, et vont marcher main dans la main dans une lutte perdue d'avance, mais une lutte emprunte d'une dignité incomparable. Ils sont d'autant plus déterminés à poursuivre leur rêve car ils savent que leurs jours sont comptés. Et ils sont surtout déterminés à vivre à fond et au jour le jour la plus grande histoire d'amour de leur vie que l'on sait déjà courte.

Nos étoiles contraires est une histoire d'amour mais également une histoire de courage et de persévérance. Comme je l'ai toujours dit, plus qu'une histoire, c'est une véritable claque !

Avez-vous vu le film ou lu le livre ? Avez-vous aimé ?

Nos étoiles contraires (le film)
Nos étoiles contraires (le film)
Nos étoiles contraires (le film)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 9 Novembre 2015

Candles

Hier était un dimanche parfait pour nous. Grasse matinée jusqu'à pas d'heure, pyjamas tout la journée, repas qui relevaient de pique-niques qu'autre chose car chacun picorait et se servait directement dans le réfrigérateur et on ne mangeait pas à table. Donc, ce fût un dimanche où nous faisions tout le contraire de ce que nous devions faire tous les jours, un dimanche farniente où on ne se cassait la tête ni pour l'heure qu'il était, ni pour ce qu'on allait manger, ni pour ce qu'on allait mettre. On se contentait d'être là ensemble et de savourer cette journée où nous avions zéro obligation.

Puis, nous faisions du DIY. Une image vue sur Pinterest, des chemises cartonnées, des ciseaux, de la colle, deux petites mains affairées et hop, çà a donné çà ...

Candles
Candles
Vu sur Pinterest

Vu sur Pinterest

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #DIY et Home made

Repost 0

Publié le 6 Novembre 2015

Blog Sweet Home

Et voilà ! Me voilà installée dans mes nouveaux appartements ;-) Je m'y sens déjà bien et j'espère que vous le serez autant. Mes petites aventures bloguesques continuent donc ici. Et si, malheureusement, mes anciens articles ne pourront pas être importés ici, je ne mets pas une croix sur eux pour autant, un lien vers mon ancien chez moi sera toujours inséré afin de ne pas faire table rase sur ce passé doux et chaleureux que je me suis créé.

Ma couleur de prédilection étant le marron, d'où le nom de Couleur Café, je me suis surprise à choisir ces couleurs gaies pour décorer mon blog. Çà correspond assez à mon humeur du moment, gaie et apaisée, et ma foi, je croise mes doigts pour qu'il en soit toujours ainsi !

Alors vous aimez mon nouveau chez moi ?

Bises à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 5 Novembre 2015

Faire face

En attendant de pouvoir migrer mon blog ici ...

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 3 Novembre 2015

L'enfer au paradis

En attendant que mon blog migre définitivement sur OverBlog (j'ai des problèmes au niveau de la souscription à l'offre Premium), je préfère publier cet article au format provisoire actuel car je ne pouvais m'empêcher de l'écrire suite à la diffusion du reportage d'Enquête Exclusive (M6) sur Madagascar hier (diffusé dimanche dernier en France).

J'ai vu des dizaines et des dizaines de reportages sur Madagascar, mais celui d'Enquête Exclusive m'a le plus fait mal au coeur ! Cela déchire le coeur et l'âme d'autant plus que ce qui y était dit est vrai.

De l'extérieur, on entend souvent parler de pauvreté, un quotidien ardu pour la population, on voit parfois des images dures, mais Madagascar, pour les étrangers, reste cette île magnifique bordée de plages époustouflantes de beauté, une nature d'autant plus belle qu'elle est sauvage, une flore et un faune endémiques qui font baver d'envie les étrangers.

Mais derrière ces images se cachent souvent une misère sans nom, et une population à la merci de la voracité des "vazaha" (blancs). Pas tous, rassurez-vous ! Car on y vient bien pour y passer des vacances inoubliables, pour admirer une nature d'une beauté sans pareil, on y vient aussi pour beaucoup d'autres choses, et des centaines "vazaha" viennent beaucoup pour aider la population, pour tendre la main et essayer d'apporter un petit rayon de soleil à une population exsangue et complètement démunie.

Et puis, il y a les autres "vazaha", ceux qui sont venus pour s'enrichir, profiter de la pauvreté et des prix bas pour acheter des terres à tour de bras, détruire les mangroves et les plantes endémiques pour y construire des hôtels. Et puis, il y a ceux qui viennent s'offrir ce qui leur est interdit chez eux : de la chair fraîche à des prix dérisoires ! Les plages pullulent de jeunes filles dont l'âge est de plus en plus jeune, et de "vazaha" au regard vicieux dont les intentions ne font pas de doute.

Et tout çà, au nez et à la barbe de tout le monde, avec la complaisance scandaleuse des autorités locales et de certains hôteliers, corrompues et pourries jusqu'à la moelle ! Sans vouloir préjuger d'une affaire qui n'est pas encore à ce jour résolue, j'ai tendance à comprendre - même si je la condamne fermement - la vindicte populaire dont deux européens ont fait l'objet que une plage de Nosy-Be il y a quelques mois, car la population n'a plus confiance en la justice et aux autorités locales et a décidé de se protéger et de se faire justice elle-même.

Je dénonce cet Etat absent et sourd aux cris de sa population, aveugle (délibérément ?)face aux terres qui partent entre les mains étra,gères pour des bouchers de pain et dont la population ne voit jamais le bénéfice, cette corruption et ce laisser-faire généralisés qui détruisent tout, jusqu'au dernier rempart d'une population sans défense et livrée à elle-même.

Je dénonce l'attitude de certains "vazaha" qui profitent et exploitent la misère d'autrui pour s'en mettre plein les poches, piétiner la dignité et l'insouciance de centaines de jeunes filles et parfois de petites filles pour en faire des esclaves de leurs besoins bestiaux. Je dénonce la condescendance de ces "vazaha" qui se comportent comme en terre conquise, qui perpétuent une colonisation d'une autre forme.

Je dénonce certains professionnels du tourisme qui répondent à l'appât du gain et ferment les yeux, ou pire, sont complaisants face à des comportements outrageux.

Je suis d'accord avec Bernard de la Villardière quand il parle d'enfer au paradis, mais salue tout autant que lui ces milliers d'hommes et de femmes qui se battent au quotidien pour soulager la population de la dureté du quotidien, qui se battent pour apporter leur pierre à l'édifice d'un développement qui tarde à venir, qui apportent de nouvelles idées pour aider, tendre la main, rendre le sourire et la dignité des plus démunis et de ceux que la vie n'a pas gâtés. Je suis assez d'accord quand il dit que Madagascar reste, malgré tout, une terre de défis, un labo d'idées belles et généreuses pour des actions humanitaires et sociales de genres toujours renouvelés et inédits.

Puisse l'avenir lui donner raison !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 29 Octobre 2015

Moving

Les cartons sont presque faits. Le déménagement de mon blog Couleur Café est imminent. Juste quelques dernières retouches et c'est à partir d'ici que l'aventure bloguesque continue ! J'espère que vous serez nombreux à me suivre ici.

A très bientôt ;-)

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0