Publié le 21 Mars 2017

Je relaie bien sûr cette campagne (déjà bien visible sur les chaînes télé) pour la réduction du gaspillage alimentaire. Inutile de dire qu'il s'agit d'une lutte de longue haleine et qu'il nous faut, chacun à notre niveau, aller pas à pas. 

Le site de çà suffit le gâchis regorge d'idées aussi simples qu'utiles et on ne relaie jamais assez ce genre d'initiative et de campagne. 

Voilà ce que je fais depuis quelques mois pour réduire et limiter le gaspillage et le gâchis :

- j'utilise mon sac ou mon cabas : je choisis un joli cabas qui me sera utile des mois et des mois, voire des années. Non seulement c'est joli, mais en même temps je n'utilise pas les sacs jetables proposés par les commerçants et les magasins.

- j'achète à la coupe ou en vrac : ainsi j'achète la quantité qui me convient et que j'ai l'intention de vraiment consommer et en plus, je limite voire supprime l'utilisation d'emballage.

- je prépare ma liste de courses : mine de rien, ce n'est pas évident. Dans les rayons, je suis toujours tentée par de petites choses pas forcément nécessaires, et surtout, n'ayant pas vraiment eu l'habitude de checker ce qu'il manque à la maison, il m'arrivait plein de fois d'acheter des choses alors qu'il en reste encore dans le frigo et le placard. Depuis quelques mois, je fais ma liste de courses et me limite à ce qui est vraiment nécessaire. Les petites folies sont limitées aussi bien en fréquence qu'en quantité. J'arrive néanmoins à me faire plaisir et à faire plaisir aux enfants sans les pourrir. 

- je cuisine astucieusement : je suis moi même étonnée de voir que deux tranches de viande par exemple nous suffisent amplement. Avant, je mesurais au poids et il y a systématiquement des restes. Là, j'ai appris à cuisiner astucieusement, à privilégier les aliments plus intéressants en matière de valeur nutritive, et surtout j'ai revu et adapte la quantité. S'il nous arrive d'avoir quand même des restes, on les recuisine et accommode dès le lendemain pour ne pas les jeter. 

- first in, first out : pour les yaourts et les autres produits, les premiers achetés sont rangés de telle sorte que les enfants les prennent en priorité quand ils ouvrent le frigo. Ainsi, on voit de moins en moins de produits périmés chez nous. 

- je répare et fais réparer : la dernière en date est mes sandales en cuir qui décollaient. Au lieu de les jeter et d'en acheter de nouvelles, alors qu'elles étaient encore en bon état, j'ai fait réparer chez le cordonnier. 

Je vous livre aussi la liste de ce que je n'arrive pas encore à faire et qui restent donc des objectifs :

- offrir des cadeaux dématérialisés : c'est astucieux, j'avoue ! Mais j'ai l'habitude de débarquer avec un paquet cadeau et j'adore voir les yeux de la personne à qui je l'offre briller de plaisir. Mais, j'ai bien l'intention de voir ce que donnent les cadeaux dématérialisés.  

- faire du compost : je ne sais pas faire et avoue ne pas avoir une envie folle d'en faire, mais je ne dis jamais "jamais"

- limiter les impressions papier : là aussi, j'ai encore beaucoup de chemin à faire. Je préfère de loin lire des documents imprimés que les lire sur mon ordinateur. Comme je ne me suis pas encore décidée aux livres numériques, aimant trop tenir entre mes mains un bon livre et le ranger après dans ma bibliothèque. 

- opter pour les piles rechargeables : il faut le faire en effet, il faut en avoir l'habitude. 

- emprunter ou louer : là aussi, il faut changer les habitudes de louer ou d'emprunter. En plus, cela favorise les relations entre voisins. 

Et vous, êtes-vous sensibles à ces mesures ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 20 Mars 2017

Parfois, il n'est pas besoin de rechercher des mots compliqués, ni de se torturer l'esprit pour trouver les mots qu'il faut car généralement la personne en face de soi n'a besoin que de ces simples mots "je comprends", "je comprends ta tristesse", "je comprends ce que tu ressens".

De simples mots qui disent tout simplement qu'on comprend la personne, qu'on est là pour elle et qu'elle a raison de ressentir ce qu'elle ressent.

De simples mots qui suffisent à la soulager, à rendre son fardeau moins lourd, plus supportable à porter.

De simples mots qui peuvent parfois même guérir, car porteurs d'empathie, de compassion et de soutien. 

De simples mots qui apaisent l'âme, qui rassurent, qui encouragent.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 17 Mars 2017

Je vous parlais ici de la quarantaine qui me réussit bien. C'est vrai que je me sens vraiment bien dans ma peau, j'atteins une certaine maturité qui me sied à merveille. Je me sens plus libre, plus épanouie, plus tout ! 

Mais je ne vous ai pas encore parlé du côté moins rose. Les limites physiques qui commencent à se faire sentir. L'essoufflement qui vient plus vite qu'avant quand on monte l'escalier, les insomnies, le dos qui craque, le fait de refuser les soirées entre copains plus fréquemment qu'avant car cela prendrait une semaine pour récupérer après. 

Et puis, il y a la mémoire. Ou plutôt la perte de mémoire. Je ne sais pas vous, mais je perds de plus en plus la mémoire. Je perds les mots en pleine intervention, je me creuse la tête des heures entières pour trouver le nom de quelque chose ou de quelqu'un, je fais de mon carnet de note mon meilleur allié puisque, ce que je ne note pas, j'oublie. 

Si au début, je me disais que c'était passager, maintenant je m'inquiète un peu plus car j'ai peur qu'un jour, çà me jouera un très mauvais tour, ou pire que c'est le début de quelque chose de plus grave, j'ai nommé l'Alzheimer. 

Je cherche donc un remède ou une prévention, naturel de préférence, pour entretenir ma mémoire avant que ces pertes de mémoires passagères ne deviennent plus fréquentes et plus handicapantes. 

Je suis heureusement quelqu'un qui aime bien les jeux et tests en tous genres (jeux de mots, tests de mémoire, etc). Mine de rien, çà entretient. Pour l'alimentation, on me recommande de manger des fruits et légumes à gogo pour faire le plein de vitamines C et E, ce que j'essaie déjà de faire. On me conseille aussi les noix, l'épinard, le thé noir et le thé vert, les oeufs, et les aliments riches en oméga 3 et en vitamine B. Je vais revoir mon alimentation dans ce sens. 

Etes-vous ou étiez-vous dans cette situation ? Quel remède ou quelle prévention avez-vous choisi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 14 Mars 2017

On m'a contacté pour relayer ce chouette calendrier des fruits et des légumes de saison. Vous savez combien je suis maintenant attachée à consommer mieux et à privilégier les aliments naturels et sains.

C'est donc avec plaisir que j'ai accepté de le relayer, notant au passage que non seulement il va nous aider et nous rappeler les fruits et légumes de saison, mais il nous indique également le nombre de calories de chaque aliment, et plus important encore nous permettre de savoir si les fruits ou légumes que vous trouvez sur les étals du marché ou des magasins sont de saison ou venant d'autres pays ou régions lointains donc ont nécessité l'ajout d'un produit chimique pour la conservation. 

Je suis convaincue que le souci environnemental est le problème de tous. Les produits achetés localement arrivent frais dans nos assiettes, n'ont pas été exposés à des produits nocifs à notre santé et ont apporté un peu de bien-être à la nature car n'ont pas été transportés avec ce que cela suppose de pollutions liées au transport. 

Encore une fois, c'est l'affaire de tous, et à notre humble niveau, nous pouvons apporter notre pierre à l'édifice. 

L'idée de ce calendrier vient d'un start-up - Alex et Alex - qui livre des corbeilles de fruits à vos bureaux, même si pour le moment, il me semble qu'il livrent seulement à Paris et à Montréal. 

Une bonne initiative à soutenir ;-) 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 13 Mars 2017

Si vous voulez vivre le grand 8 des émotions, c'est sur TF1 qu'il faut aller à 19 heures (heure de France car chez nous il passe en ce moment à 21 heures). C'est un vrai jeu de ouf. Le grand Mur te donne la chance d'engranger de l'argent comme il peut te reprendre autant. 40 minutes d'un vrai yo-yo émotionnel pendant lesquelles, tu peux passer de 0 euro à 1.500.000 euros, et revenir à 0 euro au gré des boules vertes et des boules rouges ! 

J'ai vu les publicités sur TF1 durant des semaines sans y prêter une grande attention, mais en regardant l'émission par hasard il y a quelques jours, je suis devenue accro, criant presque en attendant sur quelles commes les boules vont tomber.

Super émission en tout cas, çà divertit, çà fait rêver, et çà instruit aussi. 

Tu connais ? Tu aimes ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 10 Mars 2017

J'ai comme principe de ne jamais laver mon linge sale en public. J'ai toujours pensé que quelles que soient les difficultés, il y a toujours moyen de les solutionner en privé, ne pas étaler les problèmes familiaux en public. Je n'ai jamais aimé les étalages, les indiscrétions, les sorties fracassantes, les scandales à grands bruits, les pieds-de-nez sur fond de coups de com. 

Inutile dans ce cas de te dire que la manière dont tu as planté un couteau dans le dos de ta famille politique est loin d'être une bonne chose à mes yeux. Sortir du gouvernement et passer son temps à voter contre lui, à lui mettre les bâtons dans les roues, à donner un marteau aux adversaires politiques pour qu'ils tapent tous le jours un peu plus sur la tête de tes supposés amis, à fragiliser chaque heure et chaque jour le parti en disant du mal systématiquement aux réformes, aux orientations politiques du gouvernement, mais surtout en fermant les yeux aux réalités de la société et de ses évolutions, aux solutions qu'il est nécessaire d'adapter aux nouvelles donnes d'une société qui, si tu ne le sais pas encore, a énormément évolué. Et bien, tout çà a fait vaciller le gouvernement, a affaibli jour après jour un président qui n'est plus que l'ombre de lui même au bout de son quinquennat. 

Résultats : te voilà seul comme les pierres, seul dans un programme inaudible et non adapté, seul à récolter les fruits de tes actes belliqueux et ton irresponsabilité qui a fractionné le parti. Je n'en croyais pas mes oreilles quand j'ai entendu dire que tu accusais (par le biais d'une Aurélie Filipetti tout aussi coupable de trahison) à certains ténors de la gauche qui sont allés vers Macron de trahison. N'est-ce pas le même acte que toi-même as fait - trahir son camp -, dans une immaturité navrante, et un manque désespérant de vue politique, il y a quelques mois ? 

Une chose est sûre, tu es loin d'incarner une gauche responsable, réaliste, lucide, car il en faut de nos jours du sens de la responsabilité, d'un réalisme et d'une lucidité ! Et il te manque encore l'épaisseur d'un Président.

Cher Benoît, je suis désolée de te dire que l'heure n'est pas encore venue pour toi de diriger un pays, et tu y es pour beaucoup ! Et surtout, abstiens-toi d'utiliser le mot "trahison" car les autres étaient à bonne école avec toi ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 8 Mars 2017

Un cyclone tropical particulièrement fort a atteint cette nuit les côtés malgaches et s'apprête à traverser l'île sur toute sa longueur. Les avis d'alerte s'enchaînent, les premières images de villes ravagées ou noyées sous l'eau commencent à fleurir et à occuper les chaînes de télé locales. Les prochaines heures seront dures, mais je pense déjà très fort à mes compatriotes qui, déjà éprouvées par la pauvreté, par un contexte économique et social difficile, vont encore affronter plus fort qu'eux.

Ce matin, je ne suis que prière pour ce pays que j'aime de tout mon coeur, et ses habitants qui sont trop souvent livrés à eux-mêmes ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 8 Mars 2017

Des avancées sont constatées ici et là, des femmes à la tête de pays et d'entreprises, des femmes parmi les pontes de plusieurs domaines professionnels, des femmes exerçant des métiers dits d'hommes, et j'en passe. 

Mais le chemin est tout aussi long pour mettre fin aux stéréotypes de la femme au foyer, de la place de ma femme à la cuisine et auprès des enfants, de la femme qui doit user d'astuces pour s'imposer dans le milieu professionnel et social.

Le plus malheureux est que c'est nous mêmes, les femmes, qui parfois nous tirent des balles dans les pieds. Quand une femme réussit, grimpe les échelons professionnels, généralement on cherche d'abord un homme avec qui elle aurait eu une aventure pour expliquer ce succès. La femme est pourtant bardée de diplômes et brille par son intelligence et ses perspicacités. Si vous cherchez un peu l'origine de la polémique et de la médisance, vous trouverez d'autres femmes. 

Je ne sais pas si je suis la seule à trouer qu'il est encore plus dur pour une femme d'avoir une carrière ou un parcours de succès sans essuyer en chemin des critiques et des attaques sexistes et malveillantes. Je trouve cela ridicule et en même temps destructeur. 

Beaucoup restent à faire, et je pense que c'est nous mêmes, les femmes, qui pouvons changer les choses en étant solidaires, en étant bienveillantes entre nous, en évitant de nous tirer dans les pattes. Les hommes eux, n'ont pas beaucoup d'effort à faire pour imposer leur virilité, il n'est pas nécessaire que nous mêmes en rajoutions avec nos jalousies, nos gestes et actes nuisibles pour nous-mêmes.

Etes-vous du même avis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 7 Mars 2017

Je vous ai raconté que moi et mon mari allions passer une semaine en amoureux à Paris. C'est chose faite. Les enfants sont restés chez leurs grands-parents. Je vous ai parlé de mon appréhension, de mon angoisse, des idées noires qui tournaient en boucle dans ma tête

Nous sommes revenus il y a quelques jours et avons retrouvé nos enfants radieux, heureux, épanouis. Preuve s'il en est que les mini-séparations sont utiles aussi bien aux parents qu'aux enfants. 

Mes parents m'ont alors raconté la semaine qu'ils venaient de passer ensemble avec les enfants. Et j'ai vu dans leurs yeux de petites étoiles, une lumière supplémentaire de joie. Et je me félicitais de leur avoir confiés les enfants. Il y a un lien unique qui unit les grands-parents à leurs petits-enfants, et ces quelques jours ensemble leur a permis de renforcer encore plus ce lien.

De leur côté, mes deux enfants ne tarissent pas d'éloge sur leurs grands-parents. Ils sont si affectueux, mamie fait bon à manger, Daddy (mon père) nous fait tout le temps des guili-guili et joue avec nous, mamie nous a appris à faire la cuisine, etc etc. 

Enfin, une dernière chose très importante, c'est leur lancée fulgurante vers l'autonomie. Mes parents m'ont rapporté qu'ils s'occupaient très bien seuls d'eux-mêmes. Qu'ils accomplissaient sans rechigner aux tâches de la maison. Cette dernière chose, je tiens à la cultiver de plus en plus. Je tiens à les pousser à voler de leurs propres ailes, à ne plus chercher systématiquement mon aide ou ma protection.

Et sur ce point, je les trouve en bonne voie. Affaire à suivre. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les Kids

Repost 0

Publié le 6 Mars 2017

Il est des gens qui parlent pour parler, qui hurlent pour hurler, mais qui au fond; ne disent absolument rien, sont complètement inaudibles à force de parler. Je pense que Valérie Pécresse fait partie de cette catégorie de personnes qui parlent pour ne rien dire, mais qui ne peuvent s'empêcher de parler juste pour exister.

Loin de moi l'idée de dénigrer ni de dire du mal, mais je supporte mal ce genre de personnes. Rappelez-vous, elle était filloniste, puis au gré des sondages lors des primaires n'a pas hésité à changer de cap (si seulement elle pouvait nous convaincre que ces va-et-vient étaient dictés par le programme des uns et des autres !) et a tenté l'aventure Juppé qui était annoncé gagnant à l'époque.

Malheureusement pour elle, et contre toute attente, François Fillon gagne. Et la voilà quelques semaines après de nouveau à ses côtés, pour porter une nouvelle fois le couteau dans le dos quand il se trouve dans les difficultés.

Et là, j'apprends qu'elle va finalement rester auprès de Fillon ? 

Moi qui croyais que les élections étaient question de programme, de débats d'idées ... Quand Fillon parle de carriéristes et d'opportunistes, de personnes qui changent de cap au gré des vents politiques, je ne sais pas mais je vois en premier Valérie Pécresse.

Je me demande s'il est aussi facile de changer de camp comme on change de chemise, mais là c'est impressionnant !

Qu'en pensez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0