Publié le 23 Août 2017

Photo

Je pense avoir fait des progrès car les enfants ont grandi, mais je me rends chaque fois compte que ma valise est toujours aussi pleine quand je pars en vacances. J'ai souri pendant les vacances en voyant un reportage sur ce qu'on appelle le syndrome de la valise pleine. J'étais curieuse d'avoir une explication de ce qui nous pousse à apporter trop de choses alors qu'au final, moins de la moitié a réellement servi.

En ce qui nous concerne, pour 15 jours de vacances, j'ai apporté :

Une bonne dizaine de tee-shirts à manches courtes et une demie douzaine de shorts chacun pour les enfants. C'est bon car ils ont réellement servi, et j'ai même du envoyer régulièrement les tee-shirts sales à laver. Deux trois tee-shirts à manches longues pour les deux qui n'ont pas servi. 

Deux pulls chacun pour les enfants (au cas où le temps se gâte). Un chacun ont servi car il faisait un peu frisquet le soir là où nous étions. 4 robes pour ma fille dont 2 ont réellement servi. 2 pantalons qui n'ont pas servi pour mon fils. 3 pantalons qui n'ont pas servi pour ma fille. 2 maillots de bain chacun qui ont servi. 

Pour ma part, j'ai emmené 3 robes (au cas où il y aurait des petites soirées) qui n'ont absolument pas servi, deux pantalons qui n'ont pas servi, 8 hauts qui ont servi et ont été envoyés régulièrement pour lessive, idem pour 4 shorts, deux pulls qui n'ont pas servi. 

Pour les chaussures, j'ai emmené une paire de tennis qui n'a pas servi, une paire de baskets qui a servi deux ou trois fois, une paire de claquettes qui ne m'a pas quittée, une paire de sandales hautes (au cas où ... soirées etc) qui n'a pas servi. J'ai emmené pour mon fils une paire de tennis qui n'a pas servi, une paire de claquettes qui ne l'a pas quitté. Pour ma fille, une paire de claquettes qui ne l'a pas quittée, une paire de tennis et une paire de sandales à brides qui n'ont pas servi.

Et puis, une trousse à pharmacie avec une boîte de Doliprane, un flacon de sirop pour la toux, un flacon de sirop pour les maux de gorge, une boîte d'ultra levure pour les maux de ventre. La trousse n'a pas été touchée.

4 livres dont 1 seulement a été lu. 6 films (DVD) pas vus du tout. 

Voici donc la liste des "au cas où" qui finalement n'ont pas servi :

* 2 pulls pour les enfants

* 2 robes pour ma fille

* 2 pantalons pour mon fils et 3 pantalons pour ma fille

* 3 robes et 2 pulls pour moi

* 1 paire de tennis, 1 paire de sandales à talons hauts pour moi

* 1 paire de tennis pour mon fils et 1 paire pour ma fille + 1 paire de sandales à brides pour ma fille

* une trousse à pharmacie, 3 livres et 6 films

La moitié de la valise ne nous a donc pas servi, c'est en réalité des "au cas où", des choses qu'on aime avoir sur soi pour être confortable dans la tête. 

Je ne parle pas de la valise (ou plutôt "des") valise de mon mari qui est pire que moi.

Il semblerait que la longueur de la liste des "au cas où" indique du degré d'angoisse que l'on a. La prochaine fois, promis, je vais essayer de voyager vraiment léger, et je referai cette petite analyse.

Et vous, qu'est-ce que vous avez apporté dans votre valise ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs, #Les Kids, #Voyages voyages

Repost 0

Publié le 21 Août 2017

A bientôt 10 ans et 6 ans, mes enfants sont de plus en plus mal à l'aise en public avec nos "mon poussin", "ma puce" et autres "mon bébé" ! Seulement en public hein, car en privé ils en redemandent volontiers ! Nos dernières vacances ont été pour nous l'occasion de voir à quel point ils ont grandi, changé, évolué ! A quel point, les repères bougent un peu, à quel point l'envol de nos oisillons a bien commencé !

Nous en ressentons une drôle de sensation : une sensation mêlée de fierté mais également de nostalgie. Tous les jours, nous faisons tout pour qu'ils s'autonomisent, pour qu'ils se détachent petit à petit, se créent leur propre vie, leurs propres repères, qu'ils avancent sans peur, sachant que papa et maman seront néanmoins toujours là. Mais quand vient le moment où ils se détachent petit à petit, çà fait drôlement un peu mal quand même !!!

Nous étions dans une résidence de vacances, et nos "tout petits", nos "poussins", nos "bébés" - ceux-là même qui il y a si peu me suivaient à travers toutes les pièces de la maison comme si lâcher le bout de ma jupe était un acte qui allait les perdre à jamais - passaient le plus clair de leur temps dans le parc pour enfants, se faisaient des amis, découvrait en ce qui concerne notre fils de bientôt 10 ans les premiers émois amoureux, refusaient nos propositions de balades ou de promenades en dehors de la résidence nous rétorquant ne pas "avoir le temps" ! 

Et oui, nos poussins se muent petit à petit en de grands enfants qui imposent leurs choix, qui découvrent une vie en dehors de papa/maman, qui se détachent petit à petit, qui se font des amis beaucoup plus facilement, qui s'ouvrent sur le monde.

En tout cas, Papa et maman ont été pris de court pendant les vacances ! Je sens que nous devons nous adapter à ce sentiment paradoxal de fierté et de nostalgie de les voir grandir aussi vite ! 

 

Nos poussins
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les Kids, #Humeurs, #Les petits bonheurs

Repost 0

Publié le 18 Août 2017

Mon fils qui s'intéresse de plus en plus à ce qui se passe dans le monde, s'assoit tous les soirs avec moi pour voir les journaux télévisés. Il me demandait il y a quelques jours pourquoi il se passe toujours des choses graves partout. 

Il a raison, depuis quelques années maintenant, il ne se passe une seule semaine sans qu'une ou des attaques terroristes soient perpétrées ici et là à travers le monde. On vit au rythme des attaques qui se veulent de plus en plus spectaculaires et qui rivalisent tous les jours de barbarie et de lâcheté. 

Beaucoup de parents doivent s'interroger sur comment aborder ces sujets difficiles avec les enfants. Comment leur expliquer que des hommes tuent tout simplement parce qu'ils ne sont pas d'accord avec la manière de vivre des autres ? Comment leur expliquer que des hommes tuent au nom de leur Dieu ? Comment leur expliquer cette facilité à ôter la vie ? Comment les rassurer pour qu'ils gardent confiance à autrui sans avoir peur de se faire mal ? 

Chacun de nous a ses propres mots pour parler aux enfants, en fonction de leur sensibilité, de la nôtre. 

Mais le plus grand message à leur transmettre est sans doute que l'amour est plus fort que tout, qu'une fleur est nettement plus belle qu'une arme, qu'il est plus nécessaire que jamais de se parler, de communiquer pour une meilleure compréhension entre les hommes. Leur dire que les méchants sont malheureusement là, et seront là pour longtemps, mais que l'amour, toujours, sera la solution. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société, #Humeurs

Repost 0

Publié le 16 Août 2017

15 jours de soleil, de piscine, de plage, de mer

Des kilos de poissons et de fruits de mer 

Des litres d'oranges pressées à gogo bues au réveil

Des litres et des litres de glaces englouties (mention spéciale pour la glace au parfum nutella, une vraie tuerie !!!)

Des centaines de "je t'aime", de "je t'adore" prononcés

Des milliers de sourires et de rires 

Des tonnes de baisers et de gestes tendres 

15 jours sans téléphone, et presque pas d'internet 

Des vacances simples mais qui nous ont tellement requinqués !

Et pour vous, les vacances, c'était comment ? 

Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs, #Escapades, #Voyages voyages, #Les petits bonheurs

Repost 0

Publié le 24 Juillet 2017

A priori, je ne dirais pas non ! Brigitte Macron est très populaire et très active. C'est une Première Dame qui pourrait faire de grandes choses, et franchement c'est une bonne chose qu'elle puisse s'engager et faire avancer les structures d'accueil des enfants handicapés par exemple, puisqu'il semblerait que c'est une des actions dont elle souhaite s'occuper. 

Un budget vu dans ce sens là ne me dérangerait pas du tout, au contraire. Il faut bien qu'on lui donne les moyens de faire des choses. Ce serait même dommage de lui priver de faire bouger les choses sur certains domaines. 

Je trouve juste que çà va être difficile de faire passer cette "pilule"-là aux français auxquels on demande de se serrer encore plus la ceinture. Même si je trouve que çà n'a rien à voir, tout est dans le symbole et tout est question d'opportunité et de façon de communiquer.

Qu'en pensez-vous ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société, #Humeurs

Repost 0

Publié le 21 Juillet 2017

 

Je vous parlais ici de ce que je pensais de cette histoire de cravate à l'Assemblée Nationale. Je peux être vieux jeu parfois, et je continue à penser que les femmes et les hommes qui servent le pays, dans les institutions publiques doivent quand même respecter une certaine règle vestimentaire, non pas pour se la péter, ni pour être quelqu'un d'autre, mais en respect desdites institutions, en respect de la République et de ceux qui la représentent, et surtout pour ne pas brader l'image aussi bien des institutions que de ceux qui la servent et la maintenir à un niveau de respectabilité et de représentation raisonnable.

Je suis malheureuse de cette décision qui ne rend plus obligatoire le port de la cravate et de la veste à l'Assemblée Nationale ! C'est quand même l'Assemblée Nationale, c'est quand même un endroit qui représente le peuple français ! Elle doit être exemplaire,  distinguée, elle doit garder de la hauteur, ne pas descendre au niveau de certains qui veulent la banaliser 

Ils ne voient donc pas combien l'actuel Président de la République a un mal fou pour restaurer l'image de la République ?!!

Qu'en pensez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société, #Humeurs

Repost 0

Publié le 20 Juillet 2017

Je me rappelle du coffret en 4 volumes sur Napoléon de Max Gallo qu'on m'a offert il y a quelques années. Je me souviens les avoir dévorés en quelques jours seulement. Je me souviens de mon coup de coeur pour cet écrivain et de son style riche mais accessible. Depuis, j'ai lu plusieurs de ses livres et je peux dire qu'il m'a fait aimer encore plus l'Histoire ! On sent à travers son écriture une véritable passion et une volonté appréciable de transmission. 

J'aime cet écrivain, j'aime ses livres !

Hommage à Max Gallo, grand écrivain et grand historien ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV, #Société

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2017

Encore deux semaines à tenir avant les vacances ! Le temps s'étire en longueur, les dossiers s'entassent sur le bureau, les neurones semblent en grève ... 

Les articles du blog vont se raréfier, mais accro comme je suis de vos articles et de vos photos, je reviendrai de temps en temps les commenter, et pourquoi pas poster quelques cartes postales, quelques photos ou vous raconter deux trois choses sur mon blog.

Profitez bien des vacances pour vous ressourcer, vous faire le plein de tendresse et d'amour, et je vous dis à bientôt ;-)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2017

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 13 Juillet 2017

(Photo)

A l'heure du tout numérique, où tout se sait tout de suite, où on ne semble plus avoir le recul nécessaire avant la publication (prolifération ?) d'une information (ou d'une intox), où tout un chacun s'improvise journaliste, chroniqueur, analyste et où faire le buzz a largement pris le pas sur le devoir d'informer, où le sensationnalisme est devenu le principe, on se pose forcément la question sur comment poser une limite.

Combien de personnes, célèbres ou moins connues, n'ont pu se relever d'une campagne de dénigrement à outrance qui piétinent et broient ? L'exemple du juge Lambert est le plus récent mais quand on pense à ces politiciens, ces célébrités, ces personnes anonymes qui se sont supprimées faute de pouvoir laver autrement leur honneur, il y a forcément quelque chose à faire. 

Bien entendu, informer est un droit et même un devoir des médias. Mais la montée en puissance des réseaux sociaux a conduit à une course effrénée à l'information, et ce de plus en plus au détriment des règles élémentaires d'éthique. C'est malheureux quand çà conduit à des drames. On pense bien sûr entre autres aux courses-poursuites qui ont conduit à la mort de Lady Diana, au suicide de Bérégovoy, du juge Lambert et plein d'autres personnes. 

Quelque part, les médias et les réseaux sociaux sont devenus comme une voiture lancée à vive allure sur une foule, quitte à blesser et tuer certains. Je suis la première à saluer la venue des réseaux sociaux qui ont permis une communication plus fluide, mais sans balises, çà devient un peu dangereux ! 

Qu'en pensez-vous ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0