Publié le 11 Janvier 2017

L'Amérique se souviendra longtemps de ce Président charismatique, cool, simple, accessible, pas coincé pour un sou. Et elle se souviendra encore plus longtemps de cette Première Dame réellement dévouée aux causes des américains, bienveillante, belle et élégante, digne, simple, adulée par tous. 

Il y a dix ans encore, personne n'aurait imaginé qu'un noir puisse accéder au poste de Président des Etats-Unis mais Barack Obama l'a fait. Il a prouvé au monde entier que chacun a sa chance, quelles que soient sa race, la couleur de sa peau, son origine sociale, pourvu qu'il ait de bonnes idées et la volonté de faire avancer un pays. 

Il y a 8 ans, les Obama ont scandé "Yes we can", 8 ans après, nous pouvons dire sans aucune hésitation "Yes they did it !". Ils ont fait leur boulot, ils ont fait du bon boulot. Ils ont montré effectivement que l'Amérique est plus forte aujourd'hui malgré la division raciale qui est d'actualité, malgré les difficultés en tous genres.

Les 4 prochaines années sont floues car le nouveau Président élu est le symbole même de cette Amérique qui se recroqueville sur elle-même, qui n'aime pas les "autres", une Amérique qui voudrait qu'une race soit supérieure à une autre. On ne sait réellement pas de quoi demain sera fait, et ce flou, cet inconnu est assez stabilisant. Malgré tout, les Obama, dans leurs speechs respectifs ont élégamment passé aux américains un message de paix, de sérénité mais surtout d'espoir.

Aucune aigreur dans leurs discours, aucun message de haine. Au contraire, un message d'union, un message de fraternité, qui démontre une fois de plus au monde, que les Etats-Unis restent une belle preuve de démocratie. 

Chapeau bas les Obama ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 10 Janvier 2017

Photo

Si je ne prends officiellement aucune résolution en début d'année, car je me trouverais un côté pompeux que je n'aimerais pas, je ne m'en fixe pas moins des objectifs de vie, et de nouvelles balises pour avancer, et bien avancer. 

De même, j'ai quelques projets en tête que j'espère réaliser cette année, si je le pourrais, ou en tout cas dans les toutes prochaines années. 

Mes projets de voyage ont toujours été là. J'aime voyager, j'aime découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles villes. Je ne sais pas où nos pas nous mèneront cette année, mais notre côté vadrouilleur ne nous quittera certainement pas de si tôt. On verra donc au fil des semaines si ces projets se précisent. 

Mon autre grand projet est un projet immobilier. Avant je n'en aurais pas parlé avant, le disant que çà me porterait malheur et cetera, et cetera, mais côté superstition, j'ai aussi évolué. J'ai pu me débarrasser de certaines peurs, et je parle ouvertement et aisément de certaines choses sans avoir forcément peur de gâcher ou quelque chose de ce genre. 

Ayant fêté mes 40 ans il y a quelques semaines, je pense que le temps est venu pour moi de faire des acquisitions à léguer plus tard aux enfants, d'investir dans la pierre. Je me rends en effet compte que je n'achète jusqu'ici rien de durable, je consomme mais n'investis pas. Et bien, je me donne maintenant le temps et les moyens de le faire, et de voir loin. 

Le projet est à un stade embryonnaire et j'aurais certainement l'occasion d'en parler ici. En tout cas, plus que jamais, je fouillerai dans vos blogs et dans les sites de maison des idées et des conseils pour mener le projet à bout. 

Voilà voilou ! Il me faut me mettre au travail maintenant :p !

Et toi, de grands projets pour 2017 ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2017

Avec les années, j'ai fini par comprendre une chose, ce qui fait que nous trouvons notre vie terne, intéressante ou carrément belle dépend est une question de point de vue. Une chose est sûre, au début de l'année, nous faisons des voeux, nous espérons, mais nous ne pouvons pas changer le fait que la vie est une succession ininterrompue de bonnes et de moins bonnes choses. Nous ne pouvons rien y faire, certains événements s'imposent généralement à nous sans que nous ayons le pouvoir de les changer. 

Par contre, ces choses que nous ne pouvons changer, nous pouvons les prendre comme nous le voulons bien. Si nous échouons, libres à nous de prendre ceci comme un échec ou comme une leçon. Si on nous quitte, libre à nous de nous morfondre ou de voir le côté positif de cette séparation si vraiment elle était inéluctable. Si nous réussissons, libre à nous de dormir sur nos lauriers ou de faire en sorte que nos réussites soient plus belles en les perpétuant et en faisant bénéficier nos proches. Libre à nous de rendre les autres responsables de nos malheurs et de nos erreurs, ou accepter et assumer nos propres erreurs en cherchant à ne plus tomber pareil. Si nous tombons, lire à nous de rester par terre, ou de se relever en pardonnant et en rebondissant ailleurs.

J'ai enfin fini de comprendre ces choses qui rendent plus faciles les coups durs, et qui me font voir la vie avec plus de sourire. J'espère pouvoir maintenir cet état d'esprit tout au long de cette année, et bien plus encore.

Belle semaine à tous ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 6 Janvier 2017

Pour cause de travail, de flemme et d'autres choses encore, j'ai déserté le blog depuis des semaines. Et pourtant, ce n'est pas les sujets d'articles qui manquaient. Juste un vrai manque d'envie d'aligner les mots, les phrases, une vraie flemme d'écrire et de partager. Cette période de désert intellectuel m'arrive une à deux fois par an. Une période pendant laquelle ce n'est même pas la peine d'essayer de pondre quelque chose, c'est tout bonnement impossible !

Je suis heureuse, en cette nouvelle année, que cette période sans s'arrête à temps pour pouvoir souhaiter dans un délai encore décent une très belle et très riche année 2017 ! Qu'elle voie la réalisation de vos voeux les plus intimes, et vous garde dans une santé de fer. 

Une telle période est propice aux résolutions en tous genres, des résolutions non tenues pour les 3/4 - du moins en ce qui me concerne -, aussi depuis quelques années j'ai arrêté d'en prendre, me trouvant ridicule d'établir une longue liste au début de l'année, et de me rendre compte à la fin que seules 2 ou 3 lignes ont été tenues, et encore !

Je me contente juste d'énumérer mentalement les avancées que j'ai pu faire sur moi-même, et j'avoue être assez contente de moi. Et cette année, je tiens à continuer sur ma lancée, à lutter contre mes propres errements, et avoir de petites victoires régulières sur moi-même, car c'est ce qui fait que je m'aime de plus en plus depuis quelques années, et que cet amour et cette estime de soi me sont aussi essentiels que l'air que je respire ou que l'eau que je bois.

Pas de longue liste de résolutions donc, mais juste un fil conducteur pour cette année : la bienveillance ! La bienveillance envers moi-même d'abord, puis envers les autres. Et l'instiller chez mes proches, car elle est nécessaire pour le bien de tous.

Voilà, voilou ! J'espère que vous avez passé de bons moments avec les vôtres, et vous souhaite de centaines d'autres bons moments pour cette année !

Bises à tous !  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 29 Décembre 2016

De ce cadeau, chacun tirera comme d'habitude ce qu'il veut bien en tirer. Les magistrats dénonceront un acte qui leur décrédibiliseraient, les politiques auront mille et une visions de la chose, certains polémiqueront à tout va. Mais j'espère que beaucoup ne retiendront qu'une chose : c'est un signal fort en faveur de la lutte contre la violence faite aux femmes.

Qui ne sait que tuer un homme est mal, mais nous savons tous que la place de Jacqueline Sauvage n'est pas en prison. Ce n'est pas une criminelle qu'il faut tenir éloignée de la société. C'est une femme battue, une mère qui voulait se protéger et protéger les siens. Nous sommes toutes femmes et mères, et qui comprendront mieux que nous ce geste radical ? Je me mets à la place de cette femme qui subit coups sur coups, et qui a vu mes propres filles se faire violer par leur propre père. Vouloir arrêter cette abomination est-il si répréhensible ? 

En tout cas, on ne peut que saluer haut et fort ce geste de François Hollande qui donne un coup d'accélérateur aux actions visant à protéger les femmes contre leurs propres compagnons. Personne ne mérite de vivre une telle violence au quotidien, personne ne devrait voir impunément un homme s'en prendre à sa femme et à ses enfants, quelle qu'en soit la raison. 

Voilà un cadeau inattendu en cette fin d'année ! On apprécie ! 

Qu'en pensez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Société

Repost 0

Publié le 16 Décembre 2016

Le bonheur, il est ...

* dans ce sourire que tu as toi-même provoqué chez une personne

* dans cette vieille chanson dont tu te souviens soudain la musique et les paroles

* dans la bienveillance dont tu fais preuve à l'endroit de ton entourage 

* dans ces mots gentils que tu sèmes autour de toi

* dans ces étoiles dans le regard d'une personne à qui tu viens de dire que tu tiens à elle

* dans cet événement inattendu qui embellit ta journée (un billet retrouvé dans la poche d'une vieille veste, un mot doux chiffonné qui refait surface ...)

* dans cette vieille recette que tu prépares pour ta famille

* dans l'amour que tu sèmes autour de toi

* dans ces belles chaussures que tu viens d'acheter dans un accès de folie, alors que tu es fauchée comme les blés

* dans cette amitié que tu prends le temps de cultiver et qui résiste au temps et aux tempêtes

* dans ce livre dont tu aimes chaque mot, chaque expression, chaque tournure

* dans ce film qui te fait tellement pleurer et tellement rire

* dans cette maison qui te rappelle la tienne quand tu étais petite et qui t'évoque mille souvenirs heureux

* dans chaque pas fait par tes enfants, leurs facéties, leur façon de te tourner en bourrique, leur façon de t'aimer sans conditions, sans limites

* dans cet amour si fort qui te lie à ta famille, cette solidité et ce point d'ancrage qui te sont nécessaires

Le bonheur à mon avis ne se cherche pas, il se sème et se partage. Il te revient après en boomerang plein visage, et ainsi de suite.

Vous êtes d'accord avec moi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 12 Décembre 2016

C'est fou comme on voit à vue d'oeil que les enfants grandissement et leurs soucis avec eux. Ils commencent à comprendre les choses et se posent de plus en plus de questions sur la vie, sur ce qui les entoure, sur les gens. Ces derniers temps, la question de la mort vient souvent dans leurs questions. Deux décès de parents proches, morts tous les deux à un âge bien avancé, ont fait que cette question devient lancinante chez mes kids, car ils n'arrivent pas à comprendre ce qui se passe après, sur où les gens décédés vont à leur mort.

Il est difficile d'évoquer la question, et surtout nos réponses doivent être bien pesées car les enfants nous observent, ils voient que nous avançons en âge, et lier la mort à l'âge n'est pas l'idéal, d'autant que ce n'est pas vraiment la vérité. Ils savent que des personnes encore jeunes peuvent mourir d'accident, de la maladie, que les personnes âgées peuvent aussi mourir d'un accident ou d'une maladie, mais qu'en plus, la mort est plus élevée chez eux à cause de leur âge.

J'ai remarqué que quoique je dise ils peuvent prendre cela comme autant d'informations anxiogènes pour eux, car ils se projettent sur notre propre mort, nous les parents, et que cette idée leur est insupportable. En même temps, si je ne réponds pas, çà ne va pas davantage aller car ils seront dans le flou complet et surtout dans la peur sans qu'ils n'arrivent à avoir l'explication du comment et du pourquoi.

Jusqu'ici donc, je leur ai parlé de la maladie, des accidents qui peuvent toucher n'importe qui, et de la vieillesse qui est une étape obligée pour tous. Et quand ils pleurent car immédiatement ils pensent à nous, les parents, j'avoue que je ne trouve pas encore les mots pour les rassurer. Je ne peux pas les rassurer de notre propre immortalité, en leur disant que çà n'arrivera pas, car ce serait mentir, et que nous ne sommes pas décideurs de çà, mais comment les rassurer et leur dire qu'il faut profiter de chaque moment, sans que cela ne devienne une vraie angoisse pour eux d'avoir peur tous les jours de perdre leurs parents.

Comment rassurer nos enfants et apporter de bonnes explications sur des choses pour lesquelles, nous-mêmes, adultes, nous sommes pleins de questionnements ? 

Vous, que dites-vous pour rassurer vos enfants ? De quelle manière répondez-vous aux questions sur la mort ? 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les Kids

Repost 0

Publié le 9 Décembre 2016

En 2016,

* j'ai lâché prise sur beaucoup de choses. Je me suis recentrée sur moi-même, je me suis pardonné pas mal de choses. Maintenant, je m'aime à la folie ! 

* j'ai un peu repris le sport, par intermittence certes, mais je l'ai quand même fait. 

* je me suis rendu compte qu'il ne servait à rien de crier, de hurler, de s'énerver, çà ne change ni les choses, ni les événements, ni les gens. Cà sert juste à envenimer les relations, et çà ne vaut pas la peine.

* j'ai vu une transformation radicale de la société, une époque est certainement révolue, les choses même celles que l'on croyait immuables s'ancrent sur la réalité et évoluent.

* on s'est rendu ensemble compte qu'il est nécessaire de se regarder, de se comprendre, d'être bienveillants les uns envers les autres car finalement le racisme n'a pas été éradiqué, contrairement à ce que l'on pensait, finalement le vire ensemble n'est pas si installé que çà dans notre acception de la société, finalement nous sommes plus les uns contre les autres que l'on ne croyait.

* j'ai fêté mes 40 ans, et c'est drôle car presque instantanément, j'ai changé, j'ai mûri, j'ai un peu plus confiance en moi, cette impression étrange mais agréable d'être montée en grade !

* j'ai appris à désamorcer les crises et les conflits, je suis plus souple, plus avenante, plus conciliante, pour le bien de tous.

* j'ai vu l'avènement d'un certain Donald Trump, et j'ai peur.

* je croyais en l'élection de Hillary Clinton, je la voyais déjà première femme Président des Etats-Unis et j'ai été énormément déçue.

* je me suis rendu compte que partout où je vais, les hommes et femmes de ma génération prennent les rennes d'une entreprise, d'une association, sont nommés ministres, ou à d'autres postes importants, siègent en tant que présidents des tribunaux, etc. 

* j'étais (et le suis encore) fière de l'évolution de mes enfants, fière de voir leur progrès tous les jours.

En 2017,

* mon fils aura 10 ans, coup de vieux, coup de vieux !

* je compte m'aimer toujours un peu plus, à la folie, passionnément ! 

* j'espère que la Paix règne enfin dans le monde, que les millions d'enfants qui vivent sous les bombes, dans la terreur et la faim, puissent voir une éclaircie, et vivent enfin un quotidien serein, libre et dans la joie, le quotidien qu'ils méritent.

* j'espère un monde meilleur pour tous les enfants.

* j'espère que j'oserai enfin sauter ce foutu pas qui me donnerait un travail qui me ressemble plus, et dans lequel je pourrais enfin m'épanouir ! Quand je pense que je fais ce voeu depuis des années maintenant, et que je ne l'ai pas encore réalisé !!! 

* j'espère que le mot BIENVEILLANCE guide chacun de mes pas. En effet, j'ai trouvé qu'en étant bienveillante, on fait du bien à autrui mais surtout à soi-même.

BIENVEILLANCE sera en quelque sorte mon credo pour 2017 ! Et le tien ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2016

J'ai connu des amitiés que je croyais éternelles, que je croyais solides, des amitiés qui me tenaient à coeur. Et puis, j'ai été déçue, parfois trahie. J'ai souffert de ces trahisons, que je ne voyais venir, étant trop naïve, trop honnête, trop loyale.

Donc finalement, les amitiés, les vraies, je n'en ai eues que très peu. En primaire, j'ai eu une grande amie avec laquelle j'ai traversé mon enfance, il y a eu des hauts et des bas, puis on s'est perdues de vue. C'était une belle histoire d'amitié mais qui n'a pas résisté au temps, aux années, à la vie. 

Dans mon travail, j'ai fait la connaissance il y a quelques années d'une collègue qui, petit à petit, est devenue une amie. Notre plus grande force a toujours été de nous dire les choses comme elles sont, sans retenue, sans arrière-pensée. Cà fait du bien, et c'est très sain.

En ce moment, notre amitié traverse des moments difficiles. Peut-être l'usure du temps, car nous nous voyons tous les jours, prenons notre déjeuner ensemble tous les jours, nous racontant les moindres détails de notre vie familiale, les péripéties de notre vie de couple. Ces derniers temps, aussi bien elle que moi avions eu un mot plus fort que l'autre, on s'énerve l'une contre l'autre facilement, on a besoin d'air, on a besoin de prendre un peu de distance l'une par rapport à l'autre. 

Mais je sens au fond de moi, en tout cas, j'espère de tout coeur que je ne me trompe pas, que les liens solides qui nous unissent peuvent traverser cette petite tempête, que nous saurons séparer le bon grain de l'ivraie, et que nous pourrons reprendre notre amitié là où nous la laissons en ce moment. 

Je sais que nous resterons des amies pour la vie ... Je le sais ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 6 Décembre 2016

Les kids : Maman, où est-ce qu'on part à Noël ?

Moi : On ne sait pas encore. On n'ira pas trop loin, papa et maman n'ont pas beaucoup d'argent, on a eu de très belles vacances en juillet et août.

Mon fils : Mais vous pouvez aller en prendre à la banque !!!

Ma fille : Oui, en plus, j'ai vu que tu as de l'argent dans ton sac !!!

...

... monde de bisounours :p

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les Kids

Repost 0