Articles avec #humeurs tag

Publié le 25 Avril 2017

J'ai choisi d'accepter une maison sens dessus dessous, des jouets qui traînent, des murs gribouillés pour permettre à mes enfants d'investir leur univers, de laisser jouer leur imagination, de se créer des souvenirs, de s'amuser, d'expérimenter. Car je sais que derrière, je leur apprends aussi l'ordre, je leur apprends de ranger après les jeux, je fais en sorte que leurs chambres soient à la fin de la journée bien ordonnées, propres et accueillantes pour qu'ils aient l'habitude d'un univers sain, chaleureux et en ordre. 

J'ai choisi de m'asseoir sur un certain nombre de principes qui ne me sont pas essentiels pour éviter de mettre sur mon entourage une pression pas forcément nécessaire. Je préfère avoir des visages heureux et sereins autour de moi plutôt que des personnes sur leur garde à cause de mon perfectionnisme.

J'ai choisi de ne plus élever la voix - du moins de moins le faire - car non seulement c'est contre-productif mais çà peut briser une relation et laisser une fêlure à jamais.

J'ai choisi de dire non chaque fois que j'en ressens le besoin, et en décidant d'être plus tolérante et moins exigeante, j'en attends de même aussi de la part des autres. 

J'ai choisi de mettre fin aux relations toxiques autour de moi, décidant ainsi de ne plus perdre mon temps à faire semblant.

J'ai choisi de revoir ma façon d'appréhender les gens en apprenant à leur accorder le bénéfice du doute, en acceptant qu'ils soient faillibles, tout comme moi, en acceptant leurs faiblesses et leurs défauts.

J'ai choisi d'être moins dure avec moi-même, en acceptant mes propres faiblesses, en étant indulgente avec mes actes, mes décisions. Ainsi, je prends la vie plus légèrement, et deviens moins dure avec les autres.

J'ai choisi de m'attaquer à mes blessures passées, d'y travailler pour les empêcher de venir gâcher mon présent et mon avenir. 

Bref, j'ai choisi d'être moi, d'être vraie, d'être libre ! 

Choix de vie
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 13 Avril 2017

On lève un peu le pied pendant quelques jours. On en a besoin. On va s'aérer, loin de la pollution de la capitale, loin des bruits et du rythme infernal des grandes villes, loin des embouteillages. On a besoin de coupure, on a besoin de souffler. 

Demain, on va à la campagne, on aura comme seuls bruits le vent qui souffle, les oiseaux qui chantent, les personnes qui se lèvent tôt pour aller travailler aux champs, les charrettes qui passent ...

On espère que cette pause nous fera du bien au moral. On a hâte de marcher dans les bois, respirer un air léger et sain. 

Vraiment, on a hâte ...

Bonne pause pascale à tous, faites-vous du bien ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 11 Avril 2017

Ne vous attendez pas à y voir du rêve, elles sont catastrophiques ! Mon compte en banque, à force d'être dans le rouge en permanence, aurait peur un jour s'il se trouvera, par je ne sais quel miracle, dans le vert !   

Petites lueurs néanmoins, car certaines orientations et certaines décisions prises ces derniers temps soulagent un peu mes finances. Un léger mieux grâce à une meilleure maîtrise des dépenses, à la réduction des gaspillages en tous genres, à une façon de vivre plus raisonnable sans pour autant, et je le dis chaque fois, enlever toute notion de plaisir. 

Côté shopping aussi, çà va mieux. Avant, je dévalisais les rayons enfants, aujourd'hui, j'ai un peu plus de recul. Je me donne une limite, m'évitant ainsi de rafler avec frénésie comme je le faisais avant tout ce qui est joli, et peu importe combien çà allait me coûter. 

Pour les revues et magazines en tous genres, plus d'abonnements ! J'achète quand je trouve un article ou un sujet qui m'intéresse vraiment. Dans le cas contraire, je feuillette sur les étals, et j'arrive de plus en plus à lire d'articles entiers sur place ;-) ! Malin, hein ? Sinon, il y a internet ! Cà aide énormément ! 

Mes finances s'en trouvent donc, je le disais, soulagées. Car ajoutées les unes aux autres, ces petites économies font tout bonnement la différence. Elles permettent une meilleure perspective. C'est déjà çà de pris ! A ce rythme, je devrais pouvoir, à moins d'une grande rechute qui mettra tout à zéro,  mettre quelque chose de côté de façon raisonnable !  

Les finances et vous, çà se passe comment ? Je me demande souvent si je suis la seule à trimer autant pour me limiter et à essayer de voir un peu plus loin que le bout de mon nez :-/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 6 Avril 2017

En ce moment, je suis hyper sensible à tout, je pleure sans arrêt :

* en voyant les petits syriens innocents morts sous l'attaque chimique de leur soi-disant président

* en voyant les attaques de Londres, le policier sans arme qui n'avait aucune chance face à son assassin, et les passants qui se croyaient en sécurité sur le pont de Westminster

* en voyant les civils des autres pays en guerre fuyant sans arrêt les bombardements, les exactions, les barbares en tous genres, les enfants qui n'ont plus que terreur dans les yeux

* en voyant des familles entières qui risquent leur vie sur une embarcation de fortune, et affronter ensuite un continent qui ne veut pas d'eux

* en voyant des familles désespérées, des parents sans emplois, épuisés mais qui continuent jour après jour à trimer pour survivre

* en voyant la haine se répandre plus vite que l'amour, la peur de l'autre exacerbée à ce point

* en pensant à une vie parfois si dure 

Hier, je me sentais forte, aujourd'hui je suis fatiguée, moralement et physiquement. Hier, j'étais combative, aujourd'hui, je ne suis que doutes et questionnements. Le monde tourne-t-il toujours rond ? Pourquoi a-t-on besoin de se détruire ? 

Bonne journée quand même ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 5 Avril 2017

Ces derniers temps, trop de contrariétés ! Au boulot, à la maison, en famille, je n'étais pas épargnée. Et çà a continué hier, et ce matin ! Décidément, quand çà ne veut pas ...

J'ai besoin de refaire surface, de m'occuper de moi, de me bichonner, de panser mes plaies, de souffler un peu. Les attaques étaient dures depuis quelques jours, et j'en ai un peu ma claque d'esquiver les coups et de faire le dos rond. Il est grand temps que je dise à la tempête de se calmer. Oui, même si en réalité, il ne nous appartient pas d'arrêter les tempêtes, je me dis qu'il me revient de dire stop aux choses négatives et de prendre les choses de bon côté, comme j'ai appris à le faire petit à petit depuis quelques années.

Pour les prochains jours donc, je serai une tête de mule, une égoïste, une personne qui ne pense qu'à moi, un vrai électron libre en mode reconquête des bonnes ondes.

Gare à ceux qui se trouveront sur mon chemin ;-)

Bonne journée à tous ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 28 Mars 2017

Vous ne pouvez pas imaginer comme je suis contente de cette nouvelle journée. Celle d'hier était tout bonnement horrible.

Il est des jours comme çà où çà ne va tout simplement pas. Cà a commencé tôt le matin avec des petites chamailleries à la maison, rien de bien méchant au fond, mais du genre à vous démoraliser pour la journée. 

Puis, sur le chemin de déposer les enfants à l'école, je reçois un appel de mon boss qui voulait me voir pour un dossier urgent. Il faut dire qu'il n'était pas content quand je lui ai dit que je devais déposer les enfants à l'école. Il s'est arrangé, par bien des manières, toute la journée d'hier pour me faire comprendre qu'il n'était pas content du tout. Dure journée !

Puis, comme çà ne suffisait pas, une voiture a eu la très bonne idée de m'emboutir alors que j'étais sur le chemin du boulot après avoir déposé les kids. Constat et tout le tralala. On hausse la voix, on crie, on hurle. Non seulement çà m'a retardé, mais çà a encore ajouté à mon stress et mon moral déjà bien dans les chaussettes à 9 heures du matin.

Puis, des prises de tête diverses et variées, d'abord avec ma soeur puis avec ma meilleure amie pour des broutilles, certes, mais des prises de tête quand même. 

Bref, une journée bien particulière où j'étais tentée de crier au complot comme Fillon ! 

Bref, ma vraie semaine commence aujourd'hui ! Hier ne compte pas !

Le bouquet est pour vous ;-). Belle semaine ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 20 Mars 2017

Parfois, il n'est pas besoin de rechercher des mots compliqués, ni de se torturer l'esprit pour trouver les mots qu'il faut car généralement la personne en face de soi n'a besoin que de ces simples mots "je comprends", "je comprends ta tristesse", "je comprends ce que tu ressens".

De simples mots qui disent tout simplement qu'on comprend la personne, qu'on est là pour elle et qu'elle a raison de ressentir ce qu'elle ressent.

De simples mots qui suffisent à la soulager, à rendre son fardeau moins lourd, plus supportable à porter.

De simples mots qui peuvent parfois même guérir, car porteurs d'empathie, de compassion et de soutien. 

De simples mots qui apaisent l'âme, qui rassurent, qui encouragent.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 17 Mars 2017

Je vous parlais ici de la quarantaine qui me réussit bien. C'est vrai que je me sens vraiment bien dans ma peau, j'atteins une certaine maturité qui me sied à merveille. Je me sens plus libre, plus épanouie, plus tout ! 

Mais je ne vous ai pas encore parlé du côté moins rose. Les limites physiques qui commencent à se faire sentir. L'essoufflement qui vient plus vite qu'avant quand on monte l'escalier, les insomnies, le dos qui craque, le fait de refuser les soirées entre copains plus fréquemment qu'avant car cela prendrait une semaine pour récupérer après. 

Et puis, il y a la mémoire. Ou plutôt la perte de mémoire. Je ne sais pas vous, mais je perds de plus en plus la mémoire. Je perds les mots en pleine intervention, je me creuse la tête des heures entières pour trouver le nom de quelque chose ou de quelqu'un, je fais de mon carnet de note mon meilleur allié puisque, ce que je ne note pas, j'oublie. 

Si au début, je me disais que c'était passager, maintenant je m'inquiète un peu plus car j'ai peur qu'un jour, çà me jouera un très mauvais tour, ou pire que c'est le début de quelque chose de plus grave, j'ai nommé l'Alzheimer. 

Je cherche donc un remède ou une prévention, naturel de préférence, pour entretenir ma mémoire avant que ces pertes de mémoires passagères ne deviennent plus fréquentes et plus handicapantes. 

Je suis heureusement quelqu'un qui aime bien les jeux et tests en tous genres (jeux de mots, tests de mémoire, etc). Mine de rien, çà entretient. Pour l'alimentation, on me recommande de manger des fruits et légumes à gogo pour faire le plein de vitamines C et E, ce que j'essaie déjà de faire. On me conseille aussi les noix, l'épinard, le thé noir et le thé vert, les oeufs, et les aliments riches en oméga 3 et en vitamine B. Je vais revoir mon alimentation dans ce sens. 

Etes-vous ou étiez-vous dans cette situation ? Quel remède ou quelle prévention avez-vous choisi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 8 Mars 2017

Des avancées sont constatées ici et là, des femmes à la tête de pays et d'entreprises, des femmes parmi les pontes de plusieurs domaines professionnels, des femmes exerçant des métiers dits d'hommes, et j'en passe. 

Mais le chemin est tout aussi long pour mettre fin aux stéréotypes de la femme au foyer, de la place de ma femme à la cuisine et auprès des enfants, de la femme qui doit user d'astuces pour s'imposer dans le milieu professionnel et social.

Le plus malheureux est que c'est nous mêmes, les femmes, qui parfois nous tirent des balles dans les pieds. Quand une femme réussit, grimpe les échelons professionnels, généralement on cherche d'abord un homme avec qui elle aurait eu une aventure pour expliquer ce succès. La femme est pourtant bardée de diplômes et brille par son intelligence et ses perspicacités. Si vous cherchez un peu l'origine de la polémique et de la médisance, vous trouverez d'autres femmes. 

Je ne sais pas si je suis la seule à trouer qu'il est encore plus dur pour une femme d'avoir une carrière ou un parcours de succès sans essuyer en chemin des critiques et des attaques sexistes et malveillantes. Je trouve cela ridicule et en même temps destructeur. 

Beaucoup restent à faire, et je pense que c'est nous mêmes, les femmes, qui pouvons changer les choses en étant solidaires, en étant bienveillantes entre nous, en évitant de nous tirer dans les pattes. Les hommes eux, n'ont pas beaucoup d'effort à faire pour imposer leur virilité, il n'est pas nécessaire que nous mêmes en rajoutions avec nos jalousies, nos gestes et actes nuisibles pour nous-mêmes.

Etes-vous du même avis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0

Publié le 14 Février 2017

Pour moi, "L'Hymne à l'Amour" de Piaf reste la plus belle chanson d'amour qui soit ! Je n'ai encore trouvé d'autres chansons dont les paroles m'émeuvent autant !

Et vous, quelle est votre chanson d'amour préférée ?

***************************************

Le ciel bleu sur nous peut s’effondrer 
Et la terre peut bien s’écrouler 
Peu m’importe si tu m’aimes 
Je me fous du monde entier 
Tant que l’amour inondera mes matins 
Tant que mon corps frémira sous tes mains 
Peu m’importent les problèmes 
Mon amour, puisque tu m’aimes… 

J’irais jusqu’au bout du monde 
Je me ferais teindre en blonde 
Si tu me le demandais… 
J’irais décrocher la lune 
J’irais voler la fortune 
Si tu me le demandais… 
Je renierais ma patrie 
Je renierais mes amis 
Si tu me le demandais… 
On peut bien rire de moi, 
Je ferais n’importe quoi 

Si tu me le demandais… 

Si un jour la vie t’arrache à moi 
Si tu meurs, que tu sois loin de moi 
Peu m’importe, si tu m’aimes 
Car moi je mourrai aussi… 
Nous aurons pour nous l’éternité 
Dans le bleu de toute l’immensité 
Dans le ciel, plus de problèmes 
Mon amour, crois-tu qu’on s’aime ?... 

… Dieu réunit ceux qui s’aiment !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs

Repost 0