Articles avec #les petits bonheurs tag

Publié le 21 Septembre 2017

En cette journée mondiale de la Paix, je pense que la seule et vraie arme pour assurer une Paix durable est l'amour. L'amour de soi-même, l'amour de son prochain, l'amour de la nature qui nous entoure, l'amour du vivre ensemble ... 

L'AMOUR entraîne par la suite :

LE RESPECT 

LA BIENVEILLANCE 

LA SOLIDARITE 

L'ENTRAIDE 

L'OUVERTURE D'ESPRIT 

LA TOLERANCE

Mais l'amour s'apprend, et il s'apprend à travers :

L'EDUCATION 

Malgré ces chaos qui bouleversent notre monde, je crois encore profondément à un monde meilleur et à un désir de paix en chacun d'entre nous.

Qu'en pensez-vous ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs, #Société, #Les petits bonheurs

Repost 0

Publié le 7 Septembre 2017

Pour les 10 ans de mon fils, j'emprunte "SI" de Rudyard Kipling pour dire mon émotion, mon bonheur et tous mes souhaits de maman pour mon garçon qui, à son âge, a déjà traversé bien des difficultés et affronté des batailles. J'aurais pu en écrire chaque mot, tellement ce poème résume tout ce que j'ai envie de lui dire tous les jours de ces 10 années, et spécialement aujourd'hui ! 

Pourtant, de ces 10 ans, nous ne retenons que le grand bonheur de l'avoir avec nous, les joies et les moments inoubliables !

JOYEUX ANNIVERSAIRE MON FILS !

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie 
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir, 
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties 
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour, 
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre, 
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour, 
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles 
Travesties par des gueux pour exciter des sots, 
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles 
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire, 
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois, 
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère, 
Sans qu’aucun d’eux ne soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaitre, 
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur, 
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître, 
Penser sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage, 
Si tu peux être brave et jamais imprudent, 
Si tu sais être bon, si tu sais être sage, 
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite 
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front, 
Si tu peux conserver ton courage et ta tête 
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire 
Seront à tout jamais tes esclaves soumis, 
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire 
TU SERAS UN HOMME, MON FILS

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs, #Les Kids, #Les petits bonheurs

Repost 0

Publié le 21 Août 2017

A bientôt 10 ans et 6 ans, mes enfants sont de plus en plus mal à l'aise en public avec nos "mon poussin", "ma puce" et autres "mon bébé" ! Seulement en public hein, car en privé ils en redemandent volontiers ! Nos dernières vacances ont été pour nous l'occasion de voir à quel point ils ont grandi, changé, évolué ! A quel point, les repères bougent un peu, à quel point l'envol de nos oisillons a bien commencé !

Nous en ressentons une drôle de sensation : une sensation mêlée de fierté mais également de nostalgie. Tous les jours, nous faisons tout pour qu'ils s'autonomisent, pour qu'ils se détachent petit à petit, se créent leur propre vie, leurs propres repères, qu'ils avancent sans peur, sachant que papa et maman seront néanmoins toujours là. Mais quand vient le moment où ils se détachent petit à petit, çà fait drôlement un peu mal quand même !!!

Nous étions dans une résidence de vacances, et nos "tout petits", nos "poussins", nos "bébés" - ceux-là même qui il y a si peu me suivaient à travers toutes les pièces de la maison comme si lâcher le bout de ma jupe était un acte qui allait les perdre à jamais - passaient le plus clair de leur temps dans le parc pour enfants, se faisaient des amis, découvrait en ce qui concerne notre fils de bientôt 10 ans les premiers émois amoureux, refusaient nos propositions de balades ou de promenades en dehors de la résidence nous rétorquant ne pas "avoir le temps" ! 

Et oui, nos poussins se muent petit à petit en de grands enfants qui imposent leurs choix, qui découvrent une vie en dehors de papa/maman, qui se détachent petit à petit, qui se font des amis beaucoup plus facilement, qui s'ouvrent sur le monde.

En tout cas, Papa et maman ont été pris de court pendant les vacances ! Je sens que nous devons nous adapter à ce sentiment paradoxal de fierté et de nostalgie de les voir grandir aussi vite ! 

 

Nos poussins
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les Kids, #Humeurs, #Les petits bonheurs

Repost 0

Publié le 16 Août 2017

15 jours de soleil, de piscine, de plage, de mer

Des kilos de poissons et de fruits de mer 

Des litres d'oranges pressées à gogo bues au réveil

Des litres et des litres de glaces englouties (mention spéciale pour la glace au parfum nutella, une vraie tuerie !!!)

Des centaines de "je t'aime", de "je t'adore" prononcés

Des milliers de sourires et de rires 

Des tonnes de baisers et de gestes tendres 

15 jours sans téléphone, et presque pas d'internet 

Des vacances simples mais qui nous ont tellement requinqués !

Et pour vous, les vacances, c'était comment ? 

Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Nos vacances en chiffres
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Humeurs, #Escapades, #Voyages voyages, #Les petits bonheurs

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2016

Le (sou)rire d'un enfant

Essayons de parler d'autres choses. De choses plus gaies et plus belles.

J'ai beau chercher, je n'ai trouvé rien de plus beau que le rire d'un enfant ! Quand toute l'innocence, la pureté, la joie de vivre loin des soucis des grands viennent rendre ce rire unique et si contagieux. Quand les yeux qui pétillent de malice viennent encore ajouter à la beauté de l'instant.

Un enfant est fait pour vivre heureux, il est fait pour recevoir notre amour. Il mérite de sourire et de rire toute la journée. Devant un enfant, mon premier réflexe est de lui sourire et de le faire rire par des guili-guili ou une grimace. C'est plus fort que moi, les enfants doivent rire, c'est naturel pour eux, et ils en ont besoin.

Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Le (sou)rire d'un enfant
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Les petits bonheurs

Repost 0