Articles avec #livres films tv tag

Publié le 22 Mars 2017

Exercice pas facile du tout pour les candidats que d'affronter une poignée d'élèves très informés, très directs, sans concessions. Le replay ici

EMMANUEL MACRON 

Aussi bien lors du Grand Débat sur TF1 que devant les élèves du Candidats au tableau sur C8, Emmanuel Macron était le plus à l'aise, le plus convaincant, le plus naturel. Les questions, très pertinentes et directes, sont moins bien faciles à répondre devant des enfants, car il faut trouver les mots pour être bien compris, mais aussi il faut quelque part se positionner en modèle devant ceux qui incarnent l'avenir de la nation.

En tout cas, il a bien tiré son épingle du jeu en répondant à des questions du genre "expliquez-nous en 1 minute la différence entre la Droite et la Gauche", "dites-nous si ces thèmes sont des thèmes de droite ou de gauche", "ne regrettez-vous pas de ne pas avoir été père" etc. 

JEAN LUC MELENCHON 

Jean Luc Mélenchon était moins à l'aise que d'habitude. Son humour grinçant a mis du temps avant de fonctionner avec les enfants. Vers la fin, il a su les faire rire, un peu, mais on voyait que l'exercice lui était un peu poussif. 

Amusant d'apprendre grâce aux enfants qu'il aime les chansons de Carla Bruni. Belle leçon d'objectivité aussi car il a su expliquer aux enfants qu'on peut très bien aimer les chansons de Carla Bruni, même si on n'est pas d'accord avec les idées de son mari. 

Sur la question s'il y aurait une première dame à l'Elysée s'il serait élu, il a su esquiver, déclenchant parfois les rires de cette assistance si particulière. 

FRANCOIS FILLON 

Une rencontre très sérieuse et une ambiance très studieuse ! De bons exposés de la part de François Fillon et les enfants, même s'ils restaient spontanés, ont été moins bruyants. D'ailleurs, quand les enfants ont demandé à ce que François Fillon fasse une blague, il n'a pas su en faire. 

Une relation cordiale donc mais pas follement chaleureuse. Les enfants ont tout de même étaient bluffés quand François Fillon leur a offert un volant de Formule 1 comme cadeau. 

BENOIT HAMON 

Ambiance ambiance. L'ancien ministre de l'Education Nationale a fait face à un feu nourri de questions qui concernent l'école dont "pourquoi les repas à la cantine sont mauvais ?" etc. Et bien sûr, il n'a pas pu échapper à la question sur le revenu universel. Il avait une minute pour l'expliquer au tableau, mais comme avec les grands, des enfants n'étaient pas convaincus par son explication. Il a donc du apporter plus de précisions. Comme avec les grands. 

Il a du aussi répondre aux questions sur les frondeurs, sur pourquoi il a quitté le gouvernement, sur qui sont les vrais socialistes, sur le fait que beaucoup de ses amis socialistes ne sont pas d'accord avec lui.

Beaucoup de naturel et de spontanéité dans les échanges. Mais Benoit Hamon n'a pas vraiment réussi son test sur le tri des déchets ! Il a du chemin à faire pour se déclarer écolo :p

******************************

J'ai surtout été bluffée par les enfants, leur degré d'informations et de pertinence, leur spontanéité et leur naturel. Une super émission, en somme, avec les mêmes questionnements que nous pouvons avoir mais une ambiance moins cruelle et plus respectueuse que lors des émissions et des débats à la télé.

Vous avez aimé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 13 Mars 2017

Si vous voulez vivre le grand 8 des émotions, c'est sur TF1 qu'il faut aller à 19 heures (heure de France car chez nous il passe en ce moment à 21 heures). C'est un vrai jeu de ouf. Le grand Mur te donne la chance d'engranger de l'argent comme il peut te reprendre autant. 40 minutes d'un vrai yo-yo émotionnel pendant lesquelles, tu peux passer de 0 euro à 1.500.000 euros, et revenir à 0 euro au gré des boules vertes et des boules rouges ! 

J'ai vu les publicités sur TF1 durant des semaines sans y prêter une grande attention, mais en regardant l'émission par hasard il y a quelques jours, je suis devenue accro, criant presque en attendant sur quelles commes les boules vont tomber.

Super émission en tout cas, çà divertit, çà fait rêver, et çà instruit aussi. 

Tu connais ? Tu aimes ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 27 Février 2017

Dans un scénario aussi bien huilé que la cérémonie des Oscar, une confusion comme celle de la nuit dernière est assez peu commune. L'équipe de La La Land est acclamée sur scène pour avoir gagné le prix du meilleur film, le producteur commence à remercier son papa, sa maman, puis oups, non finalement ce n'est pas La La Land qui a remporté le prix mais "Moonlight". Déception compréhensible, confusion, malaise, et une équipe, cette fois la bonne, qui se congratule.

Peu importe, je pense que La La Land n'a pas démérité avec 6 statuettes de remportées !

Un film qui fait énormément parler de lui, et que j'ai vraiment envie de voir. Je dois trouver le temps pour cela.

Vous, vous l'avez vu ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 22 Février 2017

Bridget Jones se retrouve, à 40 ans passés, de nouveau célibataire. Elle semble se concentrer sur sa carrière et fait la fête avec ses amis. Sa vie amoureuse semble un réel désert jusqu'au jour où elle rencontre Jack (Patrick Dempsey), un parfait inconnu, et presque parallèlement reprend contact avec Mark Darcy (Colin Firth)

Quelques temps après, Bridget prend du poids, et semble ... changée. Un test de grossesse réalisée en catimini va bouleverser sa vie. Le test est positif. Passées les émotions de cette grossesse tardive et inattendue, elle se retrouve devant un réel problème : de qui est le bébé ?

Des années après les deux premiers, et malgré que les acteurs aient pris quelques rides et des cheveux blancs, le film est à la hauteur de toutes les attentes. Il est hilarant, certaines scènes sont carrément renversantes. Du Bridget Jones, quoi ! En tout cas, moi, j'étais pliée de rire ! Cà fait du bien, vraiment !

L'avez-vous vu ? Vous avez aimé ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 16 Janvier 2017

Mon fils étant curieux de nature, il y a quelques jours, je lui ai parlé de tsunamis. Il n'a pas arrêté d'en parler, de me demander si les vagues étaient hautes "comme çà?", etc. J'ai essayé alors d'expliquer mais je voyais qu'il ne se rendra compte de la dimension de cette catastrophe qu'en voyant des images. Il me regardait avec un regard un peu incrédule quand je lui dis que les vagues étaient plus hautes que "cet immeuble-là", ou quand je lui raconte que les vagues ravagent aussi bien les arbres les plus hauts que les maisons.

Pour qu'il sache à quel point cette catastrophe naturelle était destructrice, je voulais cherches des images ou des vidéos sur les tsunamis meurtriers de 2004. C'est là que je me souvenais du film "The impossible" qui raconte ce qui est arrivé à la famille Benett le lendemain de Noël 2004 à Phuket. J'ai cherché le CD et demandé à mon fils s'il voulait de le regarder avec moi. 

Je savais que le film allait être dur, et comme je l'ai déjà vu une fois, je connaissais l'histoire. Mais çà ne m'a pas empêché de pleurer toutes les larmes de mon corps en voyant Maria Benett (Naomi Watts) s'accrocher à un tronc d'arbre pour éviter d'être emportée par les vagues. Elle regarde autour d'elle et ne voit que ruines et désolations. Aucune trace de son mari, ni de ses 3 garçons. Elle pousse alors un cri animal, de douleur physique car elle a été malmenée par les flots, mais surtout de douleur et de terreur que seules les mères peuvent ressentir. 

Le film tient en haleine jusqu'au bout et nous fait nous rendre compte de notre grande vulnérabilité face à la nature. 

Quant à mon fils, il sait enfin ce qu'est un tsunami et en mesure sa dimension ravageuse. 

L'avez-vous déjà vu ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 17 Octobre 2016

J'adore les films de Nancy Meyers. "The Holiday" est l'un de mes films préférés, j'ai tellement rigolé en regardant "Tout peut arriver", "Ce que veulent les femmes", "A nous quatre", "Le père de la mariée", "Baby boom", et plein d'autre encore ! Avec ses films, on est sûrs qu'on va passer un bon moment, s'affaler de rire sur les passages les plus hilarants. 

Aussi, le dernier né "Le nouveau stagiaire" ne m'a pas déçue. D'abord j'en aime les acteurs : Robert de Niro parfait dans le rôle de Ben Whittaker et Anna Hathaway, géniale dans le rôle de Jules Ostin, la jeune patronne d'un start-up spécialisé dans la vente de vêtements en ligne.

Jules a une certaine idée de la gestion d'une société et la mène comme elle l'entend, jusqu'à s'impliquer dans le moindre détail. Très vite, elle se retrouve débordée par le travail, délaissant sans le vouloir, et parfois sans le savoir, son rôle de dirigeante d'une entreprise qui est passée en quelques mois d'une quarantaine à quelques centaines de salariés.

Parallèlement, la société met en place un projet de recrutement de stagiaires senior. Ben Whittaker, 70 ans, un vrai ovni, un vrai dinosaure dans cette entreprise de jeunes salariés branchés, est pris et doit assister Jules. Cette dernière oublie jusqu'à son existence, pensant qu'elle n'aura aucune tâche à lui confier. Ben passe sont temps dans l'entreprise à prodiguer des conseils judicieux à ses jeunes collègues. Chaleureux et adoré de tous, il finira pas imposer petit à petit sa marque. 

Mais réussira-t-il à aider sa patronne qui, s'enfonce petit à petit dans un tourbillon, déchirée entre sa famille, son couple, qu'elle n'arrive plus à gérer et son entreprise qui grandit à une vitesse grand V et dont il lui faudra céder le poste de dirigeant, n'étant pas elle-même à la hauteur de la lourde tâche, selon ses investisseurs. 

Un beau film à voir ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 4 Octobre 2016

La chute de la Maison Blanche

En réalité, j'aurais dû d'abord voir ce film avant de regarder La chute de Londres car les deux histoires se suivent. Mais peu importe, aussi bien pour le premier que pour celui-ci, j'ai été scotchée devant l'écran par tant de scènes haletantes et par tant de suspens.

Scénario improbable pourrait-on dire, mais finalement pas tant que çà, puisqu'on assiste malheureusement à des actes terroristes de plus en plus spectaculaires à travers le monde, que l'on n'ose plus prédire de l'impossibilité de voir une attaque terrestre sur la Maison Blanche se produire un jour.

Le président des Etats-Unis Ben Asher (Aaron Eckhart) reçoit le Premier Ministre sud coréen à la Maison Blanche. Lors de l'entretien, une attaque d'une grande ampleur par un commando de nord-coréens se produit devant le bâtiment qui devait être le mieux protégé du monde. Des membres du commando se sont mêlés aux foules de touristes, certains se sont fait exploser pour réduire en miettes les murs de clôture et des chars et des artilleries lourdes font leur entrée dans la Maison Blanche, qui ne tarde pas à tomber.

Mike Banning (Gerard Butler), agent secret muté 18 mois plus tôt au Département du Trésor, après avoir échoué à protéger la Première Dame lors d'un accident qui lui a coûté la vie, voyant les fumées s'échappant de la Maison Blanche, y accourt et réussit à y pénétrer. La Maison Blanche est un champ de ruine, le Président des Etats-Unis et des membres de son état-major pris en otage par les terroristes. Mike Banning commence alors une course contre la montre afin de retrouver le fils du Président, caché quelque part dans le bâtiment en ruines, mais aussi afin de déjouer les manoeuvres des terroristes dont la revendication fait état d'une réunification des deux Corée sour le joug de la Corée du Nord.

Un film haletant, absolument à voir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 3 Octobre 2016

Le livre de la jungle (le film)

Je connais bien entendu l'histoire par cœur, mais j'étais vraiment curieuse de voir comment Jon Favreau, le réalisateur, allait la raconter dans le film.

Résultat : c'était un réel bonheur !

Tout y était : rire, peur, tristesse, admiration, suspense ... et Neel Sethi est mignon à croquer ! Inutile de vous raconter cette histoire connue de tous, mais juste ces quelques mots pour vous dire que nous avons vu le film avec beaucoup d'émotions ! Le message de l'histoire qui reste le courage et la bravoure face à l'adversité, quand bien même elle est de taille, est bien passé. Le genre d'histoire qui se savoure, mais surtout qui apprend tellement de choses sur la vie.

C'était 106 minutes de pur bonheur !

L'avez-vous vu ? Vous avez aimé ?

Le livre de la jungle (le film)
Le livre de la jungle (le film)
Le livre de la jungle (le film)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 19 Août 2016

J'ai vu "La Rue des Allocs" (M6)

Comme je le fais souvent, au lieu de me noyer d'emblée dans les débats et la polémique, j'ai attendu de voir l'émission La Rue des Allocs sur M6 pour m'en faire moi-même une idée.

Et encore une fois, je ne comprends pas tout à fait la polémique qu'il y a autour. Il est vrai que beaucoup de passages interpellent, quelques séances choquent et émeuvent, et il est vrai que, quelque part, on culpabilise inévitablement, nous qui venons de claquer des centaine d'euros pour les vacances, et eux, qui arrivent à peine à joindre les deux bouts, croulant sous les dettes et les soucis en tous genres.

Personnellement, je ne vois pas en quoi l'émission est indécente. Pour moi, elle sert surtout à attirer l'attention de ceux qui gouvernent sur la précarité de beaucoup de personnes, qui ont en face d'eux une Administration froide et glaciale, impersonnelle, qui ne voit que ce qui n'a pas été fait, ce qui reste à payer, et qui évite de voir en profondeur pourquoi le paiement des loyers ou de l'assurance n'a pas pu se faire, et que ces paiements ne pourront pas se faire, car les concernés sont complètement noyés sous la vague, n'ayant plus de ressources ni de moyens de rebondir.

Oui, "Philippe a tendance à boire quand il a des problèmes, et il a souvent des problèmes". Ce n'est ni un cliché comme beaucoup le suggèrent, ni un voyeurisme, c'est juste la réalité d'un homme qui n'arrive même pas à se dépatouiller avec les paperasses, un homme qui n'a ni la capacité ni l'espérance d'un avenir meilleur, c'est un homme qui survit et qui se bat contre un quotidien plus fort que lui et qui ne trouve de réconfort que dans l'alcool. Et il est loin d'être le seul.

Je trouve que l'émission a le mérite d'exister, ne serait-ce que dans le but de nous sensibiliser sur le quotidien et la réalité de ces milliers de gens qui ont besoin de notre soutien et de notre compréhension, plutôt que de notre regard hautain et de notre dégoût. Elle a surtout le mérite d'exister pour attirer le regard sur ce monde mis à l'écart par la société, et qui a pourtant besoin d'être mieux traité par nos gouvernants.

Vous l'avez vu ? Qu'en pensez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0

Publié le 12 Juillet 2016

La chute de Londres

Malheureusement d'actualité, ce film au scénario aussi bien haletant qu'effrayant nous scotche à l'écran. Il est d'autant plus effrayant car la montée actuelle des attentats terroristes qui rivalisent en spectaculaire et en barbarie ne nous met pas à l'abri de ce scénario catastrophe. Pas besoin d'être spécialiste en psychologie terroriste pour savoir que le rêve suprême de ces barbares est d'organiser des attaques multi-sites et parallèles en s'en prenant aux grands de ce monde, à ces chefs d'états qu'ils ont proclamés comme mécréants.

Dans "La chute de Londres", le réalisateur Babak Najafi a mis en scène notre terreur la plus folle dans ce contexte d'attentats terroristes incessants.

Pour se venger de l'attaque américaine sur une de ces propriétés tuant une de ses filles et mutilant un de ses fils, le chef terroriste et trafiquant d'armes Aamir Barkawi (Alon Abutbul) a préparé pendant deux ans une attaque d'une envergure inégalable qui aura lieu lors des funérailles du Premier Ministre britannique. Le Président des Etats-Unis Ben Acher (Aaron Eckhart) assistera à ces funérailles, accompagné de l'agent de sécurité Mike Banning (Gerard Butler) et de la Directrice des Services Secrets Lynne Jacobs (Angela Basset).

Au moment où la cérémonie commence, ils tombent dans un guet-apens qui coûtera dans un premier temps la vie à plusieurs chefs d'états et de gouvernement présents. Commence alors une course poursuite dans Londres pour exfiltrer le Président des Etats Unis dont l'assassinat par tortures est annoncé par les terroristes pour être diffusé en direct sur les réseaux sociaux. Les opérations de sauvetage sont menées directement de la Maison Blanche par le Vice-Président des Etats-Unis Allan Trumbul (Morgan Freeman).

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas vu un film aussi haletant et qui tient aussi en haleine. Il est presque réel car nous vivons actuellement dans un monde souffrant d'attaques terroristes. Cela rend le film encore plus intéressant à voir. Bien sûr, en filigrane, il nous rappelle la suprématie américaine dans ce genre de choses, mais là çà ne m'a pas vraiment dérangée.

Si vous ne l'avez pas encore vu, je vous le recommande. Le scénario est super, et les acteurs talentueux.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

Rédigé par Corinne

Publié dans #Livres Films TV

Repost 0